Mangastore #58

,

De nouvelles découvertes, fins et déceptions dans cette chronique spéciale manga.

 

 

Au delà de l’apparence T.1/2
scénario et dessins de Fumie Akuta
Kana, 2017

 

Chitose fait tout pour ressembler à sa vision de la fille parfaite, que cela soit avec sa famille ou ses amies, de peur de se faire rejeter comme ça a été le cas petite. Du coup elle prend beaucoup sur elle. Mais le jour où Itsuki entre par hasard dans sa vie, tout change.

 

J’ai été séduite par le début de cette série qui place au centre de son intrigue l’acceptation de soi et l’image sociale. Les deux personnages principaux ont des comportements très différents en société. Chitose fait tout pour être une fille parfaite, quitte à porter ou écouter des choses qui ne lui plaisent pas. Itsuki, lui, ne se préoccupe pas des personnes qui l’entoure, au point d’être froid et distant. Leur rencontre va forcément changer des choses… Et j’ai vraiment aimé que la mangaka travaille autour de l’art et de l’expression personnelle qui en découle. Son trait délicat accompagne à merveille le sujet. Une série qui démarre agréablement.

 

Last Game T.10/11
scénario et dessins de Shinobu Amano
Panini manga, 2017

 

Maintenant qu’elle a pris conscience de ses sentiments, Kujo est prête à faire un premier pas vers Yanagi. Mais le jeune homme est loin d’être préparé pour cette offensive romantique.

 

La série se conclut avec le même apanage qui lui a servi tout au long de ces onze tomes. La mangaka manie à merveille son trait fin et délicat pour donner une ambiance singulière à son intrigue. Les derniers quiproquo concernant les sentiments de chacun des personnages apportent la touche humoristique et les chapitres finaux apportent les réponses que l’on pouvait attendre. Mention spéciale aux toutes dernières cases auxquelles on ne s’attend pas. J’ai beaucoup aimé le travail de cette artiste et attend avec impatience sa prochaine série.

 

La Maison du soleil T.5
scénario et dessins de Taamo
Pika, 2017

 

Mao se sent bien avec Hiro et l’arrivée de son jeune frère Daiki a renforcé la cohérence de cette famille recomposée malgré elle. Pourtant, les sentiments amoureux de la jeune fille à l’égard de son ami d’enfance la pousse à sortir de ce cocon pour qu’il cesse de la considérer comme une petite sœur.

 

Ce tome réserve pas mal de surprise car, pour une fois, Mao va prendre les devants et oser affirmer ses intentions qu’elles soient romantiques, amicales ou familiales. Son personnage est touchant par l’optimisme qu’il déploie sur son passage et donne une ambiance particulière à la série. Les quelques personnages secondaires sont mis en relief pour donner de nouveaux rebondissements à l’intrigue ce qui n’est pas pour me déplaire. Une série qui continue sur sa lancée tout en douceur.

 

Chihayafuru T.19 à 21
scénario et dessins de Yuki Suetsugu
Pika, 2017

 

Le tournoi de Yoshino bat son plein. Chihaya, Arata et Taichi se donnent à fond pour espérer pouvoir participer aux compétitions pour les titres de Queen et de Maître. Mais à un moment ils vont sûrement devoir s’affronter les uns les autres.

 

Enfin, la mangaka recentre son intrigue autour de ses personnages. Et même si les tournois de karuta sont l’occasion de nombreuses parties, j’ai trouvé qu’elle s’attachait plus à la façon dont chaque protagoniste gérait ses angoisses et ses attentes. De plus, les confrontations permettent de mettre en valeur Taichi, le membre du trio Chihayafuru qui était mis un peu de côté. Le trait est toujours aussi sensible et porte tant sur les expressions des visages que sur les gestes sportifs. Cependant, cette série a du mal à trouver son public car son sujet très japonais paraît loin de notre culture. Dommage car il s’agit d’une bonne série globalement.

 

The Ancient Magus Bride T.7
scénario et dessins dce Koré Yamazaki
Komikku, 2017

 

Alors que deux dragonneaux sont portés disparus, Chisé est appelée à la rescousse par le Collège, un groupement de sorciers. Avec eux, elle va devoir retourner sur les lieux de sa rencontre avec Elias : la salle de vente où elle a été mise aux enchères.

 

Ce nouveau tome semble entamer un nouvel arc. Moi qui avait adoré que le mangaka recentre l’intrigue sur Elias et Chisé j’ai forcément été un peu déçue de les voir repartir dans une nouvelle quête. Malgré tout, les petites piques, ici et là, réservées au sorcier par ses comparses viennent comme des rappels de l’intrigue précédente. On retrouve l’ambiance mystérieuse des débuts tant dans le scénario que les dessins à tel point que l’on ne sait pas du tout vers quoi tant l’histoire… A savoir si c’est un plus ou un bémol en fonction des réponses qui seront apportées dans le prochain tome.

 

 

Shirayuki aux cheveux rouges T.16
scénario et dessins de Sorata Akiduki
Kana, 2017

 

Shirayuki entrevoit la fin de sa mission dans le Nord du Royaume tandis que le Prince Zen est envoyé sur une affaire délicate.

 

Je suis réellement partagée quand à cette série. J’aime toujours autant le trait de la mangaka et sa manière de raconter son histoire, en travaillant les caractères et émotions de ses personnages. Pourtant je commence à me lasser, perdue par les différentes missions confiées aux héros. Pour un shojo (une histoire romantique donc) le côté romance traine en longueur que ce soit pour les personnages principaux ou secondaires, et les quelques rebondissements paraissent catapultés pour continuer un peu plus longtemps la série. Je vais donc arrêter de la chroniquer sur le blog mais vous pourrez voir mon avis sur les tomes suivants sur mon compte Babelio.

 

Si vous avez manqué le début :

@ Last Game T.1 à 3 [#] T.4 à 7 [#] T.8/9 [#]
@ La Maison du soleil T.1/2 [#] T.3/4 [#]
@ Chihayafuru T.1 [#] T.2/3 [#] T.4 à 7 [#] T.8/9 [#] T.10/11 [#] T.12/13 [#] T.14 à 16 [#] T.17/18 [#]
@ The Ancien Magus Bride T.1/2 [#] T.3/4 [#] T.5 [#] T.6 [#]
@ Shirayuki aux cheveux rouges T.1/2 [#] T.3 [#] T.6/7 [#] T.8/9 [#] T.10/11 [#] T.12/13 [#] T.14/15 [#]

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une vraie coutume au Japon ces mangas !

only in japan
by masaru minoya
via Flickr

2 commentaires


  1. // Répondre

    J’ai commencé quelques unes de ces séries, mais sans forcément en attendre la suite finalement (Last Game, Chihayafuru, Shirayuki)… Il faut dire qu’en ce moment j’ai beaucoup de mal à vraiment avoir des coups de coeur en manga…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *