Souvenirs perdus T.1 de Samantha Bailly

souvenirs perdus 01T.1, Etrangère
texte de Samantha Bailly
Syros, 2014

 

Enfenia est un île que nul ne peut quitter et où nul ne peut venir, car elle est gardée par un Léviathan. Tel est l’ordre des choses pour Nel, la fille du chef. Mais pour Syon, un jeune et fougueux chasseur qui rêve d’aventures, les réponses sont ailleurs… L’arrivée d’Isil, une étrangère amnésique retrouvée échouée sur la plage, va tout bouleverser.

 

Divisée en trois parties tout aussi rythmées les unes que les autres, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde lors de ma lecture.

Les personnages sont attachants, plein de fougue et d’envies qui vont croitre, changer ou diminuer au fil de leur aventure. Chaque personnage que nous suivons apporte vraiment quelque chose à l’intrigue même s’il est secondaire. D’ailleurs, j’ai eu un petit coup de cœur pour Eroth Lagune, capitaine et navigateur qui ne vit que pour la vie en mer.

L’univers créé par Samatha Bailly est vraiment très original et ne ressemble en rien à ce que j’ai pu lire jusque là. La fin de ce tome nous laisse à la croisée des chemins. J’ai hâte de savoir ce que nous réserve la suite tout comme ce qui se cache derrière la mémoire d’Isil.

Si vous ne l’aviez pas compris, ce roman est un coup de cœur pour moi.

 

challenge ya 4Challenge Young adult 4 chez Muti 4/65

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Clarabel et Orbe

@ j’ai découvert l’auteure avec ce bel album que je vous conseille : La Princesse au bol enchanté

@ le site internet de Samantha Bailly

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

 prêt à entrer dans ce nouvel univers ?

Enter the Fae by Jim Nix via Flickr

Enter the Fae
by Jim Nix
via Flickr

Publié dans romans ado | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Love Mission T.1 à 7 d’Ema Toyama

love mission 01T.1 à 7
scénario et dessins d’Ema Toyama
Pika – shôjo, 2013/2014

 

Yukina, surnommée la glaciale par ses camarades, est en réalité une auteure de romance à succès. Sa spécialité : les récits d’amour sous forme d’épisodes disponibles sur les téléphones portables. Son intrigue commence cependant à battre de l’aile étant  incapable de raconter ce qu’elle n’a jamais expérimenté : l’amour. Surprenant un de ses camarades de classe, le populaire Shigure, avec un carnet compromettant pour sa réputation, elle décide de le faire chanter et de rechercher avec lui ce qui manque à ses romans.

 

Cela faisait un moment que je lorgnais sur cette série, me demandant ce qui se cachait derrière le résumé et les couvertures légèrement sulfureuses. Autant vous rassurez tout de suite, cette série peut être mise entre les mains d’enfants dès 10/11 ans (pour ce que j’en ai lu).

L’intrigue est intéressante et les missions confiées à Shigure par Yukina tournent souvent au vinaigre, notamment à cause de personnages secondaires venant pimenter l’histoire de base. L’humour est donc tout aussi présent que les sentiments pour le bonheur des lecteurs de cette série.

Vraiment une série dont j’ai hâte de voir l’avancée tout en ayant peur qu’elle tourne en rond… (sur 7 tomes je ne me suis pas ennuyée alors espérons que cela continu).

 

Pour en savoir plus :

@ la fiche de la série sur manga-news.com

@ le site internet d’Ema Toyama

@ ainsi que son blog

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

le couple central

wallpaper by shoshosein

wallpaper
by shoshosein

Publié dans manga jeunesse | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Madame Pamplemousse T.3 de Rupert Kingfisher

madame pamplemousse 3T.3, Madame Pamplemousse et la Confiserie enchantée
texte de Rupert Kingfisher
illustrations de Susan Hellard
Albin Michel Jeunesse – Witty, 2012

 

Être une enfant prodige, experte en cuisine, n’aide pas Madeleine dans sa vie scolaire. Au contraire ! Malmenée par Mirabelle, une nouvelle venue, elle se réfugie auprès de Madame Bonbon et de ses douceurs chocolatées qui font oublier tous les soucis.

 

Ce troisième et dernier tome (a priori) m’est apparu plus sombre que les précédents. Madeleine se retrouve au cœur d’un complot visant son amie Madame Pamplemousse sans qu’elle puisse rien y faire. Petit à petit le piège se referme sur elle dans une ambiance fantasmagorique des plus angoissantes. Le personnage lunaire (qui apparait sur la couverture) est franchement effrayant et donne une nouvelle dimension aux histoires de Rupert Kingfisher.

Les illustrations qui ponctuent le récit sont toujours aussi charmantes et donnent un ton so birtish à une histoire qui se situe pourtant bien en France.

 

challenge ya 4Challenge Young adult 4 chez Muti

 

Pour en savoir plus :

@ découvrez le début de la série : Madame Pamplemousse et ses fabuleux délices T.1 et Madame Pamplemousse et le Café à Remonter le temps T.2

@ les avis de Radicale et Clarabel sur ce troisième opus

@  une petite biographie de Rupert Kingfisher sur Ricochet

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

on pourrait facilement trouver ce latte art chez Madeleine

Latte art at Salt by duncan C via Flickr

Latte art at Salt
by duncan C
via Flickr

Publié dans romans jeune (8-12 ans) | Tagué , , , , , , , , | 2 commentaires

Louve de Fanny Ducassé

louve ducassétexte et illustrations de Fanny Ducassé
Thierry Magnier, 2014

 

Louve habite au fond des bois. Entourée de ses amis les renard, elle vivrait paisiblement si elle n’était pas maudite. A la moindre émotion, sa chevelure rousse s’enflamme. Tel un brasier, elle doit l’éteindre à grandes eaux. Seul un homme-loup, rencontré au fond de la forêt, saura dompter les flammes… 

 

 

Véritable conte moderne, Louve est une belle histoire d’amour. Au fin fond de la forêt, seule parmi les animaux, la jeune femme semble heureuse. Pourtant, l’atmosphère change dès les premiers mots de sa rencontre avec un l’homme-loup.

« L’émotion faisait vibrer l’habitacle, si bien qu’aucun mot n’en sortait. »

Et l’histoire prend alors tout son sens. Belle, pleine d’espoir et de différence, les deux compagnons se créent une nouvelle vie, commune. Les illustrations épousent ce changement en quittant les pages simples pour s’étaler sur des doubles pages. On prend alors conscience de l’univers singulier et magique de Fanny Ducassé. Les tons automnaux de ces gravures donnent envie d’entendre les feuilles crisser et le vent jouer dans les branches. On ne peut qu’admirer, contempler et apprécier.

louve ducassé - photo

Fanny Ducassé signe ici son premier livre tant au texte qu’à l’illustration et montre un talent indéniable sur les deux plans. Que de poésie et de délicatesse dans ce sublime album…

« Tout au fond de la forêt, on se reconnaissait. »

 

logo je lis aussi albums 20141 litt 2014Challenge Je lis aussi des albums 2014 chez Hérisson 63/100

Challenge 1% rentrée littéraire 2014 chez Hérisson

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de la Soupe de l’Espace, Gaëlle, Simon et Ricochet

@ le blog de Fanny Ducassé

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

un bel automne…

Automn in Gent 10 by Guy Renard via Flickr

Automn in Gent 10
by Guy Renard
via Flickr

Publié dans album 4-8 ans | Tagué , , , , , , | 6 commentaires

Le Mardi sur son 31 #65

logo-mardi-31« Il disait que les livres ont le pouvoir de faire tomber le lecteur amoureux. »

La Fille qui n’aimait pas les fins de Yaël Hassan et Matt7ieu Radenac

[je n'en suis qu'au début mais l'histoire commence bien avec cette jeune fille amoureuse des livres, obligée par ses parents à s'inscrire à la bibliothèque car ils n'ont plus les moyens financiers d'assouvir sa passion... je crois que beaucoup d'entre nous se reconnaitront dans cette description ;-) ]

fille qui n'aimait pas les fins

Publié dans romans jeune (8-12 ans) | Tagué , , | 2 commentaires

Paola Crusoé T.2 de Mathilde Domecq

paola crusoé 2T.2, La Distance
scénario et dessins de Mathilde Domecq
Glénat – tchô, 2013

 

Paola et sa famille sont toujours naufragés sur leur île déserte. Certains essayent de reconstruire un semblant de normalité quand d’autres veulent à tout prix trouver un moyen de partir. Les esprits s’échauffent. De son côté, la mère de la famille, restée seule et sans nouvelle, décide de partir à la recherche des siens…

 

Deuxième tome de cette jolie série jeunesse et toujours autant d’attraits. Le scénario est bien ficelé et alterne la vie sur l’île et les recherches de la mère. Aucun temps mort, les évènements s’enchaînent et les rebondissement aussi. La fin nous laisse sur une situation à peine croyable et totalement surprenante.

Côté images et couleurs, Mathilde Domecq continue sur sa lancée avec une ambiance typiquement tropicale. Son trait m’est désormais reconnaissable tant son style est inimitable.

Une série que j’affectionne et qui ne m’a pas déçue. Vivement la suite !

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Madoka et Bodoï

@ le blog de Mathilde Domecq

@ le site internet de la collection Tchô

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

 que peut donc cacher cette île ?

Illas Cies / Cies Islands by Feans via Flickr

Illas Cies / Cies Islands
by Feans
via Flickr

Publié dans bd jeunesse | Tagué , , , , | 2 commentaires