Plume d’Isabelle Simler

plume simlerconception, texte et illustrations d’Isabelle Simler
Editions Courtes et longues, 2012

 

Mésange. Chouette. Dindon. Canard. Aigle.
Chaque oiseau, l’un après l’autre, sur une double page, montre ses belles plumes et leurs spécificités.

 

Cela fait longtemps que ce magnifique album est sorti et tout autant de temps que j’ai envie d’en parler.
Sous forme d’histoire collection, on voit défiler un certain nombre d’oiseaux plus ou moins accessibles dans notre quotidien ou tout du moins connus. On peut alors essayer de tester sa culture ornithologique ou d’en faire un jeu avec les enfants.

© boumabib.fr

© boumabib.fr

Mais le vrai plus de cet album est le détail ingénieux qui se cache dans sa couverture. Enfin, se cache, pas vraiment… Sur chaque page, en filigrane, apparaît un bout de ce magnifique chat noir qui orne la couverture de son œil pétillant. Il se dissimule si bien que le jeu peut aussi s’y retrouver. La chute finale a forcément à voir avec ce terrible félin mais je ne vous la raconterais pas pour vous en laisser la surprise si vous ne connaissez pas encore cet album.

© boumabib.fr

© boumabib.fr

Un vrai coup de cœur qui se poursuit pour le travail des Éditions Courtes et longues.

 

logo je lis aussi albums 2014Challenge Je lis aussi des albums chez Hérisson 23/100

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Za, Kik, Pépita, Fantasia, LJ83, LetterBee et la Soupe de l’espace

@ le site internet d’Isabelle Simler

@ et celui des éditions courtes et longues

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __ _ _ _ _ _ _

Bonus :

hmmm… On se demande bien ce qu’il va advenir…

© lolchat.fr

© lolchat.fr

Publié dans album 4-8 ans, documentaire | Tagué , , , , | 2 commentaires

Heure du Conte #02

Voici un nouvel aperçu de mon travail avec une animation type Heure du Conte pour les tout-petits (entre 0 et 3 ans).

Le thème choisi pour celle-ci est LA JOURNÉE DE BÉBÉ
avec une alternance entre comptines, jeux de doigts et lectures d’albums

 - – – – – – – – -  – – – – – – – – – – – – – -

 

Le réveil :

Toc toc toc monsieur Pouce, es-tu là ? (poing fermé)

Chut, je dors. (index devant les lèvres, puis mains sous la tête)

Toc toc toc monsieur Pouce, es-tu là ? (poing fermé)

Je sors. (poing fermé, pouce levé)

 

ce matin arnoLe Petit-déjeuner : Ce matin de Arno – Actes Sud Junior, 2012

Page après page, le lecteur-narrateur propose de nouveaux aliments pour le petit déjeuner de l’enfant qui écoute.

Simple et efficace, cet album cartonné de petit format permet de se faire une idée concrète d’un petit déjeuner dans une famille. Son originalité réside dans le fait qu’on ne voit ni le narrateur ni l’interlocuteur, seulement la table du petit déjeuner qui se remplit puis se vide.

 

super ninoL’habillement Super Nino de M. Escoffier et M. Maudet – Frimousse, 2012

Nino est un garçon tellement super qu’il prête un à un chacun de ses vêtements à Clara. La petite fille avait froid toute nue, maintenant elle est complètement habillée (des affaires de Nino) et c’est lui qui se retrouve tout nu à la fin.

© soupe de l'espace

© soupe de l’espace

Cet album est vraiment un régal d’humour et d’habileté. Les auteurs mettent en scène l’habillage et le déshabillage des enfants par un habile jeu de découpage sur chacune des pages. Ce livre peut se lire à l’infini pour le bonheur des enfants et le malheur de leurs parents. ;-)

 

Promenons-nous dans les bois pendant que le loup, n’y est pas.
Si le loup y étais il nous mangerait,
mais comme il n’y est pas il ne nous mangera pas.
Loup y es-tu ? M’entends-tu ? Que fais-tu ?

Je mets mon pantalon… (répéter la première strophe entre deux vêtements)

Je mets mon tee-shirt…

Je mets mes chaussures…

Je sors !

Cette comptine peut éventuellement être racontée avec le livre Si le loup y étais de Philippe Jalbert (Milan jeunesse, 2004) comme support.

 

plic plac plocLa sortie Plic plac ploc de E. Bushika – Didier jeunesse, 2012

Je vous ai déjà parlé de ce merveilleux album, grand coup de cœur pour moi, qui donne envie d’enfiler ces bottes et d’aller chanter sous la pluie.

Mon avis complet par ici.

 

 

Deux petits bonhommes s’en vont au bois (Montrer ses pouces puis les coller les extrémités des deux doigts)

Chercher des pommes (Coller les extrémités des index)

Et puis des noix, (Coller les extrémités des majeurs)

Des champignons, (Coller les extrémités des annulaires)

Et des marrons (Coller les extrémités des auriculaires)
Cela doit vous donner une forme de cage ou de toit.

Et ils rentrent à la maison (Glisser les deux pouces à l’intérieur de la cage (en dedans) et refermer les mains par dessus)

 

a table cobbLe déjeuner A table ! de Rebecca Cobb – Kaléidoscope, 2012

« A table ! » appelle la mère. La petite fille aimerait plutôt finir son dessin, mais pas moyen d’échapper au repas. Alors elle boude, à table. Et ce sont trois animaux coquins qui vont venir lui chiper son repas et l’aider à finir son assiette.

Avec un trait de crayon énergique et une petit fille à la frimousse craquante (surtout lorsqu’elle boude), Rebecca Cole s’adresse à tous les enfants récalcitrants face aux repas. Ludique et imaginative, la fin montre une porte de sortie possible pour dédramatiser un instant qui peut parfois être source de conflit.

 

berceuse du merleLa sieste : Berceuse du merle de Anne Brouillard – Seuil, 2011

« Dors, bébé, dors,
Le merle chante dehors.
Le vent joue dans le soleil,
Le merle veille sur ton sommeil. »

Suspendre le cours du temps en quelques mots, voici le tour de force d’Anne Brouillard. Subtile moment que cette lecture où l’on entend la maman fredonner cette berceuse, raconter le monde dehors, au loin, dire les bruits, la lumière, les sensations… que découvrira bébé à son réveil.
L’auteur a même composé une petite musique (disponible au tout début de l’album) pour les plus musiciens. Les illustrations, toutes aussi délicates, montrent la dualité entre le dedans et le dehors, le cocon du bébé et l’immensité du monde.

 

 

jeu de loupLe jeu : Jeu de loup de Philippe Jalbert – Thierry Magnier, 2012

Loup à faim. Il cherche de quoi se nourrir, il sent une odeur alléchante… Celle du goûter de l’enfant qui laisse tomber son jouet loup ! Un album amusant dont je vous avais déjà parlé par ici.

 

kuro et le gouter surpriseLe goûter : Kuro et le goûter surprise de Yoshikazu Takai – Seuil jeunesse, 2010

Rien de mieux qu’un petit ourson coquin pour donner envie de croquer des fruits à l’heure du goûter. Hmmmm. Si vous voulez en savoir plus, ma chronique est disponible sur ce blog.

.

tu lis où ?La lecture Tu lis où ? de Géraldine Collet – P’tit Glénat, 2009

Un album drôle, coloré et très adapté pour les tout-petits dont je vous est parlée dans une chronique antérieure.

 

Le repas :

Mon petit ventre réjouis-toi (placer la main sur le ventre et frotter)

Tout ce que je mange, tout ce que je mange,

Mon petit ventre réjouis-toi

Tout ce que je mange c’est pour toi.

Bon Appétit.

A vous aussi.

 

Le coucher : au choix et en fonction de l’âge des enfants, on peut lire une ou plusieurs histoires…

grodoudou et moi Grodoudou & moi de Didier Lévy et Selma Mandine – Gautier-Languereau, 2012

  »Grodoudou, on dirait une grosse patate.
Et même son nez on dirait une patate.
Ça tombe bien, j’adore les patates. »

Entre son doudou et l’enfant, c’est toujours une histoire d’amour, de câlins et de jeux, c’est bien connu. Didier Lévy décrit avec humour la vision d’un bambin face à ce parfait compagnon. Les illustrations de Selma Mandine, aux tons sobres sur fond blanc, donnent envie de se pelotonner dans son lit avant de s’endormir.

.

ton cauchemarTon cauchemar de Malika Doray – MeMo, 2012

N’oublions pas que les nuits des petits comme des grands peuvent être peuplées de terribles créatures. Comme à son habitude, Malika Doray sait s’adresser aux plus jeunes. Pour en savoir plus, découvrez mon avis complet par ici.

.

calme de la nuitLe Calme de la nuit de V. Aladjidi – Thierry Magnier, 2012

 Et pour clôturer cette heure du conte, une histoire toute en douceur et en murmure pour passer dans le monde des rêves. J’en avais parlé plus longuement il y a quelques temps.

 

Doucement, doucement, (possibilité de prendre l’enfant dans ses bras et de le bercer)

Doucement s’en va le jour

Doucement, doucement,

A pas de velours

Chut…

 

- – – – – – – – -  – – – – – – – – – – – – – -

Comme vous pouvez vous en douter à la lecture de cette animation (et surtout à la date d’édition des titres retenus), cela fait un petit moment que j’ai réalisé celle-ci. Je l’utilise encore parfois en changeant quelques titres par des ouvrages plus récents mais le principal y est. J’espère en tout cas que ça vous donnera des idées…

Publié dans album 0-4 ans, conseils, vie du blog | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

La 5ème vague de Rick Yancey

5ème vagueT.1
texte de Rick Yancey
Robert Laffon – R, 2013

 

Cassie est désormais seule. Après avoir essuyé les 4 premières vagues de l’attaque extraterrestre qui a dévastée la Terre, elle se retrouve sans famille et ne peut faire confiance à personne. En effet, Ils ont réalisé le seul tour auquel personne ne s’attendait : ils nous ressemblent comme deux gouttes d’eau. Ils peuvent être n’importe qui et en particulier celui qui vous tend la main…

Quelle claque ce roman ! Après en avoir entendu et lu tant de bien, je ne m’attendais pas à succomber à mon tour (je suis souvent à contre courant pour ce genre de chose). Mais ce roman de science-fiction nous tient en haleine tout du long.

Il nous raconte le parcours de Cassie, adolescente qui cherche à survivre et surtout à retrouver son petit frère qui est parti avec tous les autres enfants dans des cars de l’armée. Elle a maintenant compris que celui-ci est au main des usurpateurs. Et puis nous suivons aussi Zombie, jeune soldat sans attache qui veut sauver sa planète.

On s’attache aux deux personnages avec facilité, et ceux secondaires apportent une crédibilité et une foule de détails à l’intrigue. On sent au fur et à mesure de la lecture que chaque élément sans importance peut s’avérer être crucial. Alors on fait attention, on cherche les fils, les indices… On les découvre parfois avec aisance, parfois difficilement, mais dans tous les cas on prend un grand plaisir à suivre les protagonistes.

L’univers et l’intrigue crées par Rick Yancey sont complexes mais les pages se tournent à une telle vitesse ! (malgré le gros pavé de 595 p.) On ne peut le laisser qu’une fois fini et c’est au regret que l’on apprend que la suite n’est pas encore sortie en France. En tout cas, je l’attends avec impatience !

 

ya 2013challenge bookineurs en couleursChallenge Young adult 3 chez Muti

Challenge Bookineurs en couleurs chez Liyah (PAL Noire)

Challenge Chez vous sur ce blog

chez vous

Pour en savoir plus :

@ les avis de Hérisson, Mélo, Fantasia et Thalie

@ le blog français dédié à la série : La 5ème vague

@ le site internet de Rick Yancey

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

la dernière fois que j’avais entendu parlé extraterrestreà l’apparence humaine était avec la série tv Roswell (que j’avoue avoir regardé)

5eme vague - bonus

Publié dans romans ado | Tagué , , , , , , , | 2 commentaires

Le Mardi sur son 31 #61

logo-mardi-31« - La Princesse Cléiona a affronté un grand malheur et un immense chagrin, elle est incontestablement l’une des filles les plus courageuses que j’ai jamais rencontrées et je comprends pourquoi, à Auranos, on l’aime tant. »

Le Dernier royaume T.2 de Morgan Rhodes

[j'ai tout de suite retrouvé l'atmosphère médiévale, les conflits royaux et les personnages passionnés que j'avais tant aimé dans le tome 1. j'ai hâte de voir ce que me réserve ce tome]

dernier royaume 2

Publié dans romans ado, romans adulte | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Le Marchand de souvenirs de Ghislaine Biondi

marchand de souvenirstexte de Ghislaine Biondi
Oskar – Fantastique, 2013

 

Antoine voit ouvrir un magasin de souvenirs juste à côté de chez lui. Tenu par un charmant propriétaire, il y découvre une galerie d’objets chargés de souvenirs en tout genre. Le but : faire découvrir aux personnes qui les achètent des instants et des sensations qu’ils n’ont jamais vécu et dont ils rêvent. Pour le jeune garçon, c’est un vrai voyage que de partir en vacances à la mer sans y poser le pied ou de découvrir les sensations d’avoir un père à la maison…

 

Petit par la quantité (59 p. seulement dans ce roman format poche) mais grand par la qualité. Ghislaine Biondi aborde une thématique rare dans la littérature jeunesse, la mémoire, et y combine des sujets quotidiens : l’absence, le manque, les difficultés de la vie. Le tout est rassemblé par un biais très original.

Je me suis laissée guider par les mots d’Antoine, qui nous raconte lui-même sa découverte de la boutique, ses doutes face aux propos du vendeur. Et puis une fois sa décision prise, il dévoile ses peurs, ses nouvelles sensations et ses envies d’ailleurs et de plus.
L’auteur aborde ainsi du point de vue de l’enfant la monoparentalité et ses conséquences sur le quotidien, tant affectif que monétaire.

Son écriture sensible et juste saura convaincre les jeunes lecteurs dès 9 ans. Une jolie trouvaille selon moi.

 

ya 2013Challenge Young adult 3 chez Muti

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Faelys, Fantasia, Marianne et Orbe

@ découvrez en un peu plus sur Ghislaine Biondi sur le site de Ricochet

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

je la vois plutôt comme ça la boutique du marchand de souvenirs…

emmaüs

© emmaüs

Publié dans romans jeune (8-12 ans) | Tagué , , , , , | 4 commentaires

Orphans T.1 de Claire Gratias

orphans 1T.1, Double disparition
Rageot, 2013

 

Marin en a marre de ses parents. Après une énième dispute, alors qu’il se promène dans les rues, il reçoit un SMS lui proposant une expérience inédite grâce à Orphans Project. L’adolescent ne se doute pas une seconde qu’y répondre l’entrainera dans une réalité alternative où ses parents sont décédés.

 

Autant être honnête dès le départ, j’ai eu du mal à entrer dans le récit de ce premier tome. Le pitch de départ me donnait pourtant l’eau à la bouche. La faute, surement, aux multiples personnages et histoires parallèles, qui interviennent en marge de celle de Marin. Je n’ai pas du tout compris où voulait en venir l’auteur surtout avec le personnage d’Alexia, une journaliste, amie avec la sœur ainée de Marin. Seule la fin de ce premier tome nous laisse quelques pistes sur la façon dont les histoires vont se regrouper. Pour moi, il aurait fallu que cela intervienne plus tôt.

Je lirais pourtant le tome 2 de cette trilogie car Claire Gratias a su titiller ma curiosité avec son idée d’Orphans Project, qui semble être un projet scientifique de grande envergure. L’univers parallèle qu’elle a créé est intriguant, d’autant plus si comme moi vous ne connaissez pas la région de La Rochelle où se déroule l’histoire. Son écriture solide et fluide s’adresse résolument à un public jeune avec de nombreuses références à leur culture.

En gros, ce premier tome est très mystérieux et les différentes intrigues prennent (un peu trop) de temps à se mettre en place selon moi. Le tome 2 devrait permettre de passer à l’action.

 

challenge bookineurs en couleursya 2013Challenge Bookineurs en couleurs chez Liyah (PAL Noire)

Challenge Young adult 3 chez Muti

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Fantasia, Hérisson, Lirado, LetterBee et Orbe

@ le blog de Claire Gratias

@ à découvrir aussi une interview de l’auteur sur Yabook.fr

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

La Rochelle, place de l’intrigue

© blogostoso

Publié dans romans ado | Tagué , , , , , , | 3 commentaires