Mangastore #52

,

Mangastore - logo

Que de belles choses à vous proposer aujourd’hui, et il y en a pour tous les goûts, alors laissez vous tenter…

 

perfect world 1Perfect World T.1
scénario et dessins de Rie Aruga
Akata, 2016

 

Kawana a 26 ans et travaille dans une entreprise de décoration d’intérieur. Au cours d’une rencontre professionnelle, elle retombe sur son amour de jeunesse à sens unique en la personne d’Akuyama. Mais qu’elle n’est pas sa surprise quand elle le découvre handicapé, un accident de la circulation l’a laissé paraplégique.

Élu meilleur shojo 2016 par le site Manga-news, Perfect World propose une romance inédite en introduisant le handicap dans la balance. On y découvre à travers les yeux d’une jeune femme pleine d’entrain, le regard porté par la société japonaise sur ses handicapés, qui en plus de difficultés physiques doivent faire face à la gène et au dégoût de bon nombre de personnes. On apprend aussi beaucoup de choses sur le quotidien de ce jeune homme, sa santé et les raisons de son choix de célibat. Le tout donne une romance douce, pleine d’émotion et franchement originale dont j’ai hâte de lire la suite.

 

my hero academia 04My Hero Academia T.4/5
scénario et dessins de Kohei Horikoshi
Ki-Oon – shonen, 2016

 

La compétition des secondes de l’école de super-héros s’intensifie et va permettre à un certain nombre de personnalités de se dégager.

Avec ces tomes, la série rentre un peu plus dans l’archétype du shonen, à savoir la compétition dans le but de s’améliorer et de former des alliances. Midoriya, le héros malgré lui, apporte sa fraîcheur dans un milieu pas si idyllique que ça. Pourtant c’est le personnage secondaire de Todoroki qui sort son épingle du jeu et renouvelle l’intrigue. Les dessins deviennent de plus en plus percutant et les scènes de combat sont finalement plus travaillées que le reste. L’ensemble est homogène, fluide et plaira sans aucun doute. Pour moi, j’espère bien voir apparaître rapidement les vilains aperçu ici et là.

 

ancient magus bride 05The Ancient Magus Bride T.5
scénario et dessins de Koré Yamazaki
Komikku, 2016

 

Chisé fait appel à ses dons de Slay Vega et sa complicité avec les être magiques pour venir en aide à un vieil homme et sa compagne féérique.

Un tome légèrement en dessous des précédents avec une histoire relativement secondaire qui n’apporte malheureusement pas grand chose à l’intrigue générale. On apprend quelques informations ici et là mais rien de bien suffisant. D’ailleurs, il est vraiment dommage que la relation entre Chisé et Elias ne soit pas plus approfondie. Gageons que ce n’est que pour mieux nous frustrer car cette série m’avait jusque là bien accrochée. Le trait du mangaka oscille entre les classiques du genre et un brin de fantaisie que j’ai plaisir à lire.

 

wolf girl and black prince 14Wolf Girl & Black Prince T.14
scénario et dessins d’Ayuko Hatta
Kurokawa, 2017

La fin du lycée se rapproche de plus en plus pour Erika et Sata. Et malgré quelques jours de vacances entre amis, il faut bien prendre une décision pour l’avenir.

La mangaka continue dans sa trame classique en offrant à ses lecteurs des histoires amoureuses secondaires dans un ton léger et humoristique. Pourtant on sent poindre des décisions fatidiques pour le couple central même si eux ne semblent pas s’en rendre compte. J’aime toujours le dessins de la mangaka qui accentue vraiment les expressions de ses personnages quitte à les enlaidir mais j’aimerais qu’elle renouvelle franchement sa trame narrative parce que je commence à m’ennuyer.

 

last game 04Last Game T.4 à 7
scénario et dessins de Shinobu Amano
Panini manga, 2016

Yanagaki continue sa lente avancée dans le coeur de Kujo même si la jeune femme a bien du mal à mettre des mots sur ses émotions. Et quand en plus, elle est détournée de son chemin par d’autres…

Last Game ne réinvente pas la romance nippone ni le genre shojo mais aborde avec humour la découverte de l’amour. A travers les yeux de Kujo, personnage aussi naïf qu’honnête et maladroit, on découvre que les relations humaines sont d’une complexité déconcertante quand on ne possède pas le décodeur approprié. Et malgré les canons du genre avec l’arrivée de rivaux sentimentaux, la mangaka s’en sort brillamment en offrant à ses personnages des moments de doute, d’espoir et d’émerveillement. En plus, j’avoue avoir un petit faible pour ce type de dessins très fin et soigné. Une série qui continue à me séduire.

 

haikyu 12Haikyu, les as du volley T.12/13
scénario et dessins de Haruichi Furudate
Kaze – shonen, 2015

L’heure du tournoi de printemps inter-lycées a enfin sonné. Hinata, Kageyama et leurs coéquipiers sont excités d’en découdre avec leurs adversaires.

Décidément que j’aime cette série ! Et je le souligne d’autant plus facilement que les shonen sportifs ne sont pas ma tasse de thé habituellement. Pourtant ici le mangaka insuffle à son scénario et ses dessins un rythme fait d’accélérations et de pauses comme dans un match. Les dessins sont vifs, incisifs et les touches d’humour apportés par les personnages et leurs caractères bien trempés permet de rendre l’ensemble amusant. Une série qui a du mordant et qui a su dépassé (pour le moment en tout cas) les clivages de genre. Elle a conquis mon fils de 8 ans comme moi ou Monsieur Bouma.

 

daytime shooting star 07Daytime Shooting Star T.7/8
scénario et dessins de Mika Yamamori
Kana, 2016

 

Suzumé et Shishio, qui n’est autre que son professeur, sortent pour la première fois en tête à tête. Mais alors que la jeune fille en espère un rapprochement, il semblerait que lui prenne ses distances.

 

Revirement de situation dans ce shojo centré sur une romance entre une élève et son professeur (à peine sorti de l’université). La mangaka a décidé de ne pas faciliter la tâche à son héroïne et interroge la situation romantique de tous les points de vue. Des adultes aux adolescents, des parents aux amis, tous n’ont pas le même regard sur une situation fort complexe et cela risque de peser dans la balance. Les dessins sont toujours aussi agréables, lisses et centrés sur les visages comme dans tous ceux du genre. Une série qui ne se démarque pas du reste de la production mais qui semble trouver un nouveau souffle avec facilité. Attendons de voir la suite.

.

Si vous avez manqué le début :

@ My Hero Academia T.1 [#] T.2/3 [#]
@ The Ancien Magus Bride T.1/2 [#] T.3/4 [#]
@ Wolf girl & Black Prince T.1 à 3 [#] T.4 [#] T.5 [#] T.6 [#] T.7/8 [#] T.9 [#] T.10 [#] T.11 [#] T.12 [#] T.13 [#]
@ Last Game T.1 à 3 [#]
@ Haikyû, les as du volley T.1 à 4 [#] T.5/6 [#] T.7 à 9 [#] T.10/11 [#]
@ Daytime Shooting Star T.1 à 3 [#] T.4 à 6 [#]

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

même les bouches d’égouts ont leur signalétique manganesque 😉

Tokyo 2585 by Tokyoform via Flickr
Tokyo 2585
by Tokyoform
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *