Mangastore #51

,

Mangastore - logo

Une chronique mangas qui mélange les genres et propose début comme milieu et fin de série pour vous donner un aperçu de leur qualité sur le long terme.

Bonne lecture !

library wars 15Library Wars T.15
scénario et dessins de Kiiro Yumi
Glénat – shojo, 2016

Kasahara est désormais seule pour finir la mission et mettre en sureté l’écrivain menacé de prison par le comité de censure. Pas sûre qu’elle soit capable de trouver les ressources nécessaires.

Dernier tome de la série, ce quinzième opus conclut de jolie manière ce shojo de science-fiction où les réflexions sur la censure se mélangent à des préoccupations plus romantiques. Je m’étais vraiment attachée aux personnages et suis forcément un peu frustrée de me dire que je ne les reverrais plus (peut-être est-ce pour cela que je me suis offert le début de la série romanesque dont ils sont issus). En tout cas, je conseillerais facilement la lecture de cette série car elle construite avec pertinence et un brin d’humour bien à propos avec des dessins délicats et maîtrisés. A avoir dans sa bibliothèque, forcément !

.

letter bee 20Letter Bee T.19/20
scénario et dessins de Hiroyuki Asada
Kana, 2015/2016

Lag Seeing est de retour à la ruche centrale et est prêt à se voir confier sa dernière mission : supprimer l’insectarmure logé dans le soleil artificiel et sauver le cœur des sacrifiés de la Capitale.

Derniers tomes de ce shonen d’aventures dans un univers très original et complètement novateur, je reste malheureusement sur ma faim. Les nombreuses questions que l’on a pu se poser au fil des tomes trouvent enfin leurs réponses, même si elles sont parfois difficile à comprendre. En plus, cela faisait longtemps que j’avais laissé de côté cette série et peut-être est-ce pour cela mais les explications m’ont parue catapultées et approximatives, comme si le mangaka avait du finir sa série plus vite qu’il ne le prévoyait.

Je retiendrais le trait précis, l’utilisation du noir et des ombres particulièrement aboutie du côté des dessins, mais une maîtrise bancale du scénario. Dommage de finir sur une note négative alors que le reste de la série m’avait plutôt convaincue.

.

love be loved 01Love, be loved. Leave, be left T.1/2
scénario et dessins de Io Sakisaka
Kana, 2016

Yuna est une jeune fille timide et très réservée, aussi quand elle rencontre la fougueuse Akari elle a du mal à croire en cette nouvelle amitié.

Nouvelle série de la mangaka Io Sakisaka, déjà bien connue des amatrices de shojo pour ces séries précédentes Strobe Edge et Blue Spring Ride, elle revient cette fois-ci avec une intrigue romantique relativement classique qui propose un rectangle amoureux entre un duo frère/sœur et un autre de meilleurs amis. La mangaka entre doucement dans son histoire générale et nous livre les sentiments de la plus timide des protagonistes, rendant les propos autour de l’amour légers et tendres. Du côté des dessins, on reste dans les canons du genre mais avec style.

.

rainbow days 04Rainbow Days T.4/5
scénario et dessins de Minami Mizuno
Kaze manga – shojo, 2016

Le lycée est vraiment propice aux histoires d’amour. Natsuki cherche toujours à attirer l’attention d’Anna, Keiichi se prend d’affection pour l’infirmière scolaire mais pourrait également se laisser prendre au piège de la petite sœur de Matsu.

Rien de bien original niveau scénario puisqu’on assiste tour à tour aux béguins naissants de chacun des protagonistes que cela soit au lycée, lors d’une sortie au parc d’attraction ou bien d’une soirée entre amis. Par contre, la mangaka sait vraiment insuffler à ses personnages un petit grain de folie qui rend toutes ces situations rocambolesques auxquels s’ajoutent des gags bien à-propos. D’ailleurs, la fin du tome 5 est franchement frustrante puisque après avoir initié un certain nombre de rebondissements, elle revient légèrement en arrière avec un chapitre en dehors de l’intrigue générale. Vivement la suite !

.

bride stories 08Bride Stories T.8
scénario et dessins de Kaoru Mori
Ki-Oon – seinen, 2016

Dans les steppes mongoles, la vie bat son plein et chacun essaie d’y trouver le bonheur.

La mangaka a du entendre mes réticences concernant le tome précédent car j’ai eu le plaisir de retrouver toutes les personnalités auxquelles je m’étais attachée et que j’avais si peu vu dans le tome 7. Le gros de l’histoire place la jeune Pariya et son mariage reporté au centre mais on voit également au second plan ce que devient le reste du clan. Avec toujours autant de talent et de précision dans le trait, Kaoru Mori montre que n’importe quel sujet, s’il est bien exploité, peut faire un grand livre.

.

chihayafuru 14Chihayafuru T. 14 à 16
scénario et dessins de Yuki Suetsugu
Pika, 2015/2016

Chihaya et son équipe de karuta continuent sur leur lancée et espèrent bien devenir la meilleure équipe du Japon. Mais leurs adversaires aussi et ils sont de plus en plus forts…

Derniers rebondissements et fin de la compétition par équipe dans les deux premiers tomes pour mieux rebondir sur la compétition individuelle par la suite, la mangaka connait son sujet et sait faire monter le suspens. On se prend facilement au jeu et l’on attend les derniers dénouements pour souffler un coup. Le karuta continue à me fasciner pour son aspect culturel et sportif à la fois. Quand aux dessins de la mangaka, ils sont toujours aussi impeccables avec un effort tout particulier sur les émotions des personnages à travers les trames et les expressions des visages.

.

.

Si vous avez manqué le début :

@ Library wars T.1/2 [#] T.3/4/5 [#] T.6 [#] T.7/8 [#] T.9 [#] T.10 [#] T.11 [#] T.12/13 [#] T.14 [#]
@ Letter Bee T.1/2/3 [#] T.4/5/6/7 [#] T.8/9/10 [#] T.11/12/13  [#] T.14/15 [#] T.16 à 18 [#]
@ Rainbow Days T.1 [#] T.2/3 [#]
@ The Ancien Magus Bride T.1/2 [#] T.3/4 [#]
@ Brides Stories T.1/2 [#] T.3 [#] T.4 [#] T.5/6 [#] T.7 [#]
@ Chihayafuru T.1 [#] T.2/3 [#] T.4 à 7 [#] T.8/9 [#] T.10/11 [#] T.12/13 [#]

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une image tirée de Bride Stories qui prête à sourire

mangastore 51 - bonus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *