Mangastore #40

Mangastore - logo

Le premier tome d’un manga peut être impressionnant et le reste de la série très décevant, ou l’inverse. Une série peut aussi gagner ses gallons au fur et à mesure.

Alors avec cette rubrique (et comme d’habitude devrais-je rajouter), retrouvez mes coups de cœur et mes coups de gueule concernant des suites de séries.

 

PRINCESS JELLYFISH 02 - JAQ.inddPrincess Jellyfish T.2/3
scénario et dessins d’Akiko Higashimura
Delcourt – Akata, 2011/2012

 

Tsukimi, une otaku des méduses, s’est liée d’amitié avec Kuranosuke, un séduisant jeune homme qui préfère s’habiller en femme. A son contact, la jeune femme sort un peu plus du monde des otakus et va même jusqu’à éprouver des sentiments pour le frère ainé de son ami…

 

Cette série est vraiment une jolie trouvaille. On entre complètement en immersion dans la société japonaise et dans ses codes très sélectifs. Le couple (amical) formé par Tsukimi et Kuranosuke est d’un charme à tout épreuve et l’on sent en tout point que le jeune homme éprouve un attachement particulier pour ce petit bout de femme (même s’il ne s’en rend pas encore compte). Les personnages secondaires apportent l’humour nécessaire et l’intrigue général est ponctué de petits à côté forts intéressants.

Une série qui continue à me plaire. Je dirais même plus, toujours le COUP DE COEUR du départ.

.

orange takano 02Orange T.2/3
scénario et dessins d’Ichigo Takano
Akata, 2014/2015

Naho continue à prendre en compte les indications de la lettre venue du futur pour essayer de le changer/ Mais à force sont-elles toujours appropriées ? Le mouvement n’est-il pas déjà initié pour sauver Kakeru ?

Autre coup de cœur pour la suite de cette série qui mélange toujours aussi aisément science-fiction et romance en proposant une intrigue basée sur les univers parallèles et/ou les voyages temporels. Entre présent et futur, on suit deux histoires celle qui aurait du avoir lieu et celle qui est. Le système peut paraître complexe mais la narration est très fluide et ne présente aucun temps mort. Le graphisme est soigné et propose une brochette de personnages auxquels chacun pourra s’attacher. La fin du tome 3 fait l’effet d’une bombe dont j’ai hâte de connaître les conséquences !

 

wolf girl 07Wolf girl & Black Prince T.7/8
scénario et dessins d’Ayuko Hatta
Kurokawa, 2015

 

Erika et Sata semblent filer le parfait amour et être un couple stable. La jeune femme serait même peut-être un peu trop confiante… et si un proche venait s’immiscer dans leur quotidien ?

 

La mangaka a choisi d’insérer un nouveau personnage, en la personnage de la cousine d’Erika (plus jeune qu’elle) afin de relancer l’intrigue. Honnêtement, elle n’y arrive pas beaucoup et la série commencer à piétiner. On voit très peu les meilleurs amis du couple central (qui ont pourtant du potentiel) et seuls les nombreux bonus en fin de tomes permettent de retrouver la touche d’humour à laquelle cette série nous avait habitué. Espérons que les prochains tomes sauront redresser la barre.

 

library wars 11Library Wars T.11
scénario et dessins de Kiiro Yumi
Delcourt, 2015

 

Le conflit pour la protection d’un 1er prix d’art prend fin dans la souffrance et le sang. Kazehara et ses compagnons n’en sortent pas complètement indemnes. Et ce sont tous leurs sentiments qui ressortent à la surface.

 

Difficile à croire que l’on parle d’un shojo pour les enfants et les adolescents  quand on voit la tournure prise par le manga. En effet, la guerre entre dans l’intrigue et chamboule les esprits. Pourtant la mangaka se centre une nouvelle fois sur les relations entre les personnages, leurs sentiments dans l’adversité. Et si j’ai trouvé que certaines phrases pouvaient gêner c’est surement mon esprit anti-militariste qui parle. En tout cas, le couple central se rapproche beaucoup, pas dans les mots mais dans les gestes. Les deux derniers tomes de la série devraient donc apporter leur lot d’avancées de ce côté là.

.

hiyokoi 10Hiyokoi T.10/11
scénario et dessins de Moe Yukimaru
Panini manga, 2014

Hiyorin et Hirose doivent affronter les sentiments de Ko pour la jeune fille qui ne sait comment gérer cette situation. Sa timidité initiale revient au grand galop malgré tous les efforts de la jeune fille pour s’affirmer.

Ces deux tomes ne font pas réellement avancer les sentiments du couple central. La mangaka évite tout de même l’écueil de la jalousie traditionnelle quand un personnage vient semer le trouble. Ici il est plutôt question de ne pas trahir les sentiments de l’autre, ne pas les prendre à la légère même si on ne les partage pas. Alors même si l‘intrigue commence à tourner en rond, je continue à aimer cette série qui explore les sentiments adolescents d’une jolie manière.

.

shirayuki 10Shirayuki aux cheveux rouges T.10/11
scénario et dessins de Sorata Akiduki
Kana, 2014

 

Le Prince Zen est obligé de prendre des mesures afin d’assurer sa relation avec Shirayuki. La jeune femme devra désormais habiter le palais aux côtés des personnes les plus chères à l’altesse.

 

Il en aura fallu du temps pour que les choses commencent à avancer réellement entre Zen et Shirayuki. D’ailleurs, le jeune homme semble beaucoup plus s’en préoccuper qu’elle. Est-ce sa condition royale qui pose problème ? Nous aurons sans doute la réponse prochainement. En tout cas, j’ai aimé ces tomes pour les lumières qu’ils apportent sur les personnages secondaires notamment Mitsuhide et Kiki. Une fois de plus, sans en avoir l’air, la mangaka propose un univers bien à elle, riche et très agréable à aborder.

 

garçon d'a coté 06Le Garçon d’à côté T. 4 à 6
scénario et dessins de Robico
Pika, 2014/2015

 

Haru et Shizuku forment un couple peu conventionnel comme en atteste leur relation. Avec peu d’expérience dans le domaine amoureux, ces deux-là pourraient prendre bien des détours…

 

Cette série continue sur sa lancée et offre une intrigue peu originale. Après le couple central, la mangaka s’attarde sur les relations amoureuses des autres membres du groupe. La lecture est fluide, presque trop, tant il manque franchement des rebondissements à l’histoire. Seule la fin du tome 6, qui entre plus profondément dans les souvenirs des personnages principaux, apporte enfin une touche de modernisme. Bref, une série dont je me lasse et dont je ne chroniquerais pas les prochains tomes.

.

Si vous avez manqué le début :

@ Princess Jellyfish T.1 [#]

@ Orange T.1 [#]

@ Library wars T.7/8 [#] T.9 [#] T.10 [#]

@ Wolf girl and Black Prince T.5 [#] T.6 [#]

@ Hiyokoi T.6/7 [#] T.8/9 [#]

@ Shirayuki aux cheveux rouges T.6/7 [#] T.8/9 [#]

@ Le Garçon d’à côté T.1 à 3 [#]

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

mon rêve…

mangastore 40 - bonus

5 commentaires


  1. // Répondre

    De tous les mangas cités, je n’ai commencé qu’Orange mais je connais Shirayuki et Wolf Girl and Black Prince de par les animés. 🙂 J’aimerais beaucoup découvrir en plus Hiyokoi et Library Wars.

    PS: Ton rêve est aussi le mien. ^^
    Contente d’avoir découvert une autre otaku!

    Marine




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *