Mangastore #50

,

Mangastore - logo

Déjà la 50ème chronique consacrée aux séries mangas dont je suis friande 🙂

My Hero Academia 2My Hero Academia T.2/3
scénario et dessins de Kohei Horikoshi
Ki-Oon – seinen, 2016

Maintenant que Deku est entré à l’école des super-héros il va falloir qu’il redouble d’effort pour contrôler ses pouvoirs et s’en montrer digne, d’autant plus quand de super-vilains viennent mettre leur grain de sel…

Après avoir installé la trame, l’historique et les personnages principaux dans le premier tome, le mangaka fait la part belle aux personnages secondaires ce qui nous permet de découvrir de nombreux super pouvoirs auxquels on ne s’attend pas forcément. Et puis forcément pour un shonen, des adversaires arrivent et vont déjà se confronter à ces débutants de l’héroïsme. J’aime beaucoup la vision du monde proposé dans ce manga, entre cynisme et humour déjanté, les super-héros apparaissent à la fois faible et fort dans toute leur dualité. Pour les dessins, le mangaka se détache un peu du classicisme du genre que j’avais pu relevé pour mettre sa patte. Espérons qu’il continue…

six half 11Six Half T.11
scénario et dessins de Ricaco Iketani
Delcourt – shojo, 2016

Après avoir démasqué la supercherie à propos de leur mère, la fratrie revient vivre sous le même toi…

Dans ce dernier tome de la série, les personnages révèlent enfin leurs véritables sentiments et donnent une jolie fin à l’ensemble. Je retiendrais particulièrement la subtilité avec laquelle la mangaka aborde tous les sentiments, même les plus noirs, ainsi que sa facilité à transmettre les émotions de ses personnages. Le trait de son dessin pourrait ne pas faire l’unanimité mais je trouve qu’il donne à la série un aspect sincère et percutant.

Au final, ces onze tomes ont montré une très belle progression pour fini en apothéose.

haikyu 10Haikyu, les as du volley T.10/11
scénario et dessins de Haruichi Furudate
Kaze – shonen jump, 2015

L’équipe de Karasuno connaît désormais ses faiblesses et chacun doit travailler dessus. Le camp d’été où ils rencontrent d’autres équipes de manière amicale va leur permettre de prendre le temps nécessaire à leur évolution.

Décidément j’aime beaucoup cette série sportive centrée autour du volley. Le mangaka ne nous noie pas de détails techniques de professionnels mais nous explique tout de même les différentes tactiques et techniques à travers ses différents personnages et leurs postes respectifs. Le ton oscille entre un humour potache et des moments sérieux sur le passé des joueurs et leurs motivations à se hisser à un niveau toujours plus haut. Les ambiances sont bien retranscrites et les effets de mouvement sont vraiment travaillés avec dynamisme. Je continue à plébisciter cette lecture.

wolf girl blanc prince 13Wolf Girl & Black Prince T.13
scénario et dessins d’Ayuko Hatta
Kurokawa, 2016

Le couple d’Erika et Sata va pour le mieux, mais ce n’est pas le cas de leur entourage. Entre des copains qui ont peur d’être délaissés et des parents qui ont du mal à voir grandir leurs enfants, les tourtereaux ne sont pas au bout de leurs peines.

J’aime beaucoup l’humour complètement déjanté de cette série romantique mais je commence à me lasser de voir la mangaka rajouter des péripéties secondaires… Un coup il s’agit des amis qui ont peut-être des sentiments l’un pour l’autre, après c’est la rencontre officiel avec les parents… Rien d’original. Bref, plus que trois tomes avant la fin de la série et j’espère bien qu’un autre aspect des personnages sera développé. Une série gentillette mais qui commence à s’essouffler.

sawako 25Sawako T.25
scénario et dessins de Karuho Shiina
Kana, 2016

Le futur de Ryû tient à son match de base-ball, celui de Chizu aussi puisqu’il est désormais lié à celui de son amoureux… Mais quand est-il de Sawako et Kazehaya ?

Voilà la fin du lycée qui apparaît en ligne de mire de ce tome. La série n’est pas finie au Japon et je me demande donc quelle direction la mangaka va faire prendre à son histoire. Ce qui est sûr c’est qu’elle sait toujours aborder avec délicatesse et sensibilité les sentiments humains les plus complexes. Son trait fin et son découpage donne une atmosphère particulière à l’histoire et font de ce shojo une des plus belles séries que j’ai lu. Et le couple secondaire (Chizu/Ryû) a su sortir son épingle du jeu par leurs personnalités originales.

fleur millenaire 11La Fleur millénaire T. 11 à 13
scénario et dessins de Kaneyoshi Izumi
Kaze – shojo, 2015/2016

Aki peut désormais prétendre à la succession du trone du pays de Â, mais sa belle-mère, l’actuelle régente, ne l’entend pas ainsi et lance une guerre en territoire Sô afin de tuer la jeune femme.

On est loin de la romance classique dans les shojo. Aki apparaît comme une jeune chef d’état accomplie qui doit faire se qu’exige sa condition, loin de ses fantasmes de vie commune avec Hakusei. Ces tomes réservent à la fois de beaux passages romantiques et tragiques, ainsi que des ruses guerrières et des trahisons. Les dessins sont toujours aussi soignés et délicats, et j’attends la suite avec envie car la fin du tome 13 nous laisse les personnages dans une situation très compliquée.

Si vous voulez en savoir plus :

@ My Hero Academia T.1 [#]
@Six Half T.1 [#] T.2 [#] T.3/4 [#] T.5/6 [#] T.7/8 [#] T.9/10 [#]
@ Haikyû, les as du volley T.1 à 4 [#] T.5/6 [#] T.7 à 9 [#]
@ Wolf girl and Black Prince T.1 à 3 [#] T.4 [#] T.5 [#] T.6 [#] T.7/8 [#] T.9 [#] T.10 [#] T.11 [#] T.12 [#]
@ Sawako T.1/2/3 [#] T.4/5/6/7 [#] T.8/9 [#] T.10 [#] T.11/12 [#] T.15/16 [#] T.17/18 [#] T.19/20 [#] T.21/22 [#] T.23/24 [#]
@ La Fleur millénaire T.1/2 [#] T.3/4 [#] T.5/6 [#] T.7/8 [#] T.9/10 [#]

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

contrairement à ce qu’on pourrait penser, Six Half est loin d’être une série kawaï

mangastore 50 - bonus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *