Mangastore #45

,

Mangastore - logo

Je continue à explorer le genre de la romance dans les mangas japonais, et cette sélection de suites et de nouvelles séries devrait permettre à chacun d’y trouver son compte.

 

 

good ending 11Good Ending T.11 à 13
scénario et dessins de Kei Sasuga
Kana, 2015

 

Utsumi et Yuki ne sont plus ensemble et le jeune homme se décide enfin à tourner la page. Il se tourne alors vers son premier amour Shô qui partage désormais ses sentiments.

 

Ces trois tomes font prendre à l’intrigue une nouvelle tournure en redirigeant complètement les amours du héros. Personnellement, je trouve que le mangaka nous égare plus qu’il ne renouvelle son histoire. Par contre, il s’attache plus aux histoires secondaires autour des amis d’Utsumi et Yuki. Leurs personnalités restent à explorer et donnent le peps qui manquait jusque là. La série s’arrête dans deux tomes et l’on sent arriver la fin même si je serais bien incapable de vous dire ce qu’elle sera.

 

six half 06Six Half T.5/6
scénario et dessins de Ricaco Iketani
Delcourt, 2015

 

Shiori n’a toujours pas retrouvé la mémoire mais elle commence à aimer la personne qu’elle devient. Elle poursuit ses propres rêves et se bat pour eux, même si sa famille et ses amis ne semblent pas d’accord.

 

La mangaka explore un peu plus la personnalité de son héroïne et la vision qu’elle donne à son entourage. Je n’avais pas vu venir les rebondissements décrits. Ils changent complètement la donne pour les possibles intrigues à venir. Le bout du tunnel semble apparaître pour l’héroïne principale au détriment de ses proches pour qui les évènements malheureux s’enchaînent. J’aime toujours le trait de la mangaka ainsi que son aptitude à parler des sentiments les moins évidents. Je me demande ce que réserve la suite.

 

rokka melt 3Rokka melt T.3/4
scénario et dessins de Rei Toma
Kaze manga, 2015

 

Yukinari a été longtemps isolé du monde des humains et connait peu leurs coutumes, surtout celles japonaises. Difficile alors pour lui de ne pas faire de gaffe, voire de ne pas blesser Yukina pour qui il développe des sentiments romantiques.

 

Rei Toma conclue sa série avec ces deux tomes supplémentaires. La thématique de ce shojo reste originale mais l’intrigue n’arrive pas à vraiment décoller en dehors du triangle amoureux de base, qui en plus n’est pas réellement résolu à la fin du quatrième tome. Son dessin est toujours aussi soigné et je trouve qu’elle aborde les sentiments avec subtilité. Une mangaka dont j’aime vraiment beaucoup le travail et que j’espère voir revenir sur une série plus longue.

 

wolf girl 10Wolf girl & Black Prince T.10
scénario et dessins d’Ayuko Hatta
Kurokawa, 2016

 

Sata et Erica sont sur le point de passer leur première nuit ensemble mais comme toujours dans ce genre de situation rien ne se passe comme prévu.

 

L’intrigue générale commence à s’essouffler et la mangaka est obligée de faire une aparté autour d’un personnage secondaire pour continuer son histoire. J’espère que l’auteur saura trouver de nouvelles idées pour la suite car même si ses personnages sont attachants et ont bien changé depuis le premier tome, cela ne suffit plus à susciter un réel intérêt pour l’ensemble de la série.

 

L-DK 01L-DK T.1 à 3
scénario et dessin d’Ayu Watanabe
Pika, 2015

 

Aoi, jeune lycéenne vivant seule, découvre que son nouveau voisin n’est autre que Kugayama, le beau gosse qui a éconduit sa meilleure amie. Quand un concours de circonstance les oblige à cohabiter dans le même appartement, la situation ne fait qu’empirer.

 

En soi la situation initiale de ce nouveau shojo n’a rien de très originale et l’on sait aussi comment il finira. Alors pourquoi vous en parler ? D’abord parce que c’est un gros succès dans son pays d’origine (déjà 19 tomes parus) et qu’ensuite il aborde avec finesse les notions de préjugés et d’image de soi. La société japonaise est très codifiée , tout comme ses mangas. L-DK aborde le problème de la cohabitation homme-femme avec humour et un brin de gags pour alléger le tout. Une série qui fait dans le classique mais qui le fait bien.

 

ReRe Hello ! T.1 à 3
scénario et dessins de Toko Minami
Delcourt, 2015

 

Rikiko est une jeune fille généreuse et aimable. Lorsque son père, homme à tout faire, est hospitalisé, elle le remplace au pied levé et tombe sur un jeune homme. Après quelques péripéties, ils passent un contrat : préparation des repas et soin du logement en échange d’argent. Mais quand les sentiments s’en mêlent, cela complique tout de suite les choses…

 

De même que la série présentée précédemment, ReRe Hello ne renouvèle pas complètement la romance japonaise mais y apporte quand même une pointe de fraîcheur en introduisant une relation de travail plus que d’amitié. Ces trois tomes font office d’introduction et permettent aux lecteurs de comprendre pourquoi les personnages ont besoin d’un travail ou d’une aide à domicile. Le dessin est très agréable et fait la part belle aux plans émotion en utilisant peu de trames. Une histoire qui se centre sur la découverte de l’amour et réussit à donner envie de lire la suite.

 

Si vous avez manqué le début :

@ Good Ending T.1 à 6 [#] T.7 [#] T.8/9 [#] T.10 [#]
@ Six Half T.1 [#] T.2 [#] T.3/4 [#]
@ Rokka Melt T.1/2 [#]
@ Wolf girl and Black Prince T.1 à 3 [#] T.4 [#] T.5 [#] T.6 [#] T.7/8 [#] T.9 [#]

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

le futur du couple de ReRe Hello !

mangastore 45 - bonus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *