Six Half T.1 de Ricaco Iketani

,

six half 01scénario et dessins de Ricaco Iketani
Delcourt – Sakura, 2014

 

Shiori se réveille amnésique après un accident de moto. L’adolescente ne reconnait ni sa famille, ni ses amis et encore moins la description qui lui est faite d’elle-même. Comment reprendre alors le cours d’une vie qu’on ne reconnait plus ? Comment se reconstruire quand on ne sait pas réellement qui l’on a été ?

 

Ricaco Iketani revient avec une nouvelle série après avoir conclu il y a quelques années  Lollipop, qui retraçait le quotidien d’une adolescente livrée à elle-même après le départ de ses parents (gagnants de la loterie). J’avais beaucoup apprécié la trame générale et les détours empruntés par la mangaka. J’ai donc eu plaisir à retrouver sa plume et son style dans ce nouveau récit qui une fois de plus ne choisit pas la facilité.

six half 01 - photoL’auteure a décidé d’explorer la définition de l’identité personnelle, le tout avec la crédibilité et la sensibilité qui la caractérise. Le personnage de Shiori est complexe. La jeune femme doit faire face à son propre ressenti par rapport à la personnalité qui était la sienne avant le choc. Superficielle, individualiste et égoïste, des travers pas facile à assumer surtout quand on ne se souvient pas de ce qui fait dire cela aux gens… Du côté des personnages secondaires, ils maintiennent le scénario en apportant des détails sur la Shiori d’avant. J’avoue avoir eu une préférence pour Aiko, le frère aîné, qui essaye par tous les moyens de maintenir sa famille soudée, une lourde tache pour un jeune homme.

Ce premier tome est bien loin d’être une simple introduction car il approfondit déjà le regard du personnage central sur elle-même et sur son entourage. La fin nous laisse sur une image choque qui donne vraiment envie de découvrir la suite !

« Mais pourquoi… pourquoi je dois assumer les erreurs de la fille qui est sur cette photo ?
Pourquoi ?! Moi je n’ai fait que me réveiller, sans rien savoir ni comprendre… »

 

bd_de_la_semaine_big_redUne participation supplémentaire à la BD de la semaine chez Stéphie.

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de manga-news, ActuaBD et BDfugue sur ce début de série

@ une biographie de Ricaco Iketani sur le site de l’éditeur Delcourt

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

petit aperçu du trait de Ricaco Iketani

six half 01 - bonus

8 commentaires


  1. // Répondre

    Bon, d’accord, je suis pas super client pour les shojo, de base. Mais là, ce serait plutôt le dessin, qui me freinerait. Trop simple, trop fin à mon goût.
    Mais merci de proposer des mangas un peu différents pour la bd de la semaine, j’aime beaucoup cette idée ^^


    1. // Répondre

      mais de rien.
      c’est bizarre mais moi qui lit beaucoup de shojo je trouve justement que le dessin n’est pas ordinaire.


  2. // Répondre

    Sans ton billet plutôt enthousiaste je crois que je ne me serais même pas arrêtée devant cette couverture. Elle ne me donne pas du tout envie, comme yaneck les dessins me semblent (à tort peut être) bien trop « faciles ».


  3. // Répondre

    Je ne suis pas amatrice de mangas, du moins pas encore… Du coup je suis mal placée pour apprécier ;-


  4. // Répondre

    Mis à part la couverture pas du tout à mon goût, j’avais bien accroché sur le graphisme, mais finalement l’histoire, je ne sais pas, j’ai une impression que c’est trop prévisible. Du coup, je sais déjà que je ne lirai pas la suite sauf cas d’ennui et rien d’autres à la bibliothèque.


    1. // Répondre

      ah bah justement je trouvais que l’auteur avait beaucoup de possibilité avec ce scénario.
      comme quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *