Mangastore #42

, ,

Mangastore - logo2016 verra se continuer cette rubrique qui existe depuis les débuts du blog et qui me permet de vous parler de manga tout au long de l’année.

 

 

your lie in april 01Your lie in april T.1/2/3
scénario et dessins de Naoshi Arakawa
Ki-Oon – shonen, 2015

 

Kosei Arima est un grand virtuose, pianiste de génie qui a remporté de nombreux concours prestigieux sous la direction de sa mère. Mais depuis que celle-ci est décédée, il n’est plus capable d’entendre le son du piano lorsqu’il joue. Un traumatisme puissant que la jeune violoniste Kaori veut absolument faire disparaître…

 

Je découvre avec plaisir cette nouvelle série qui se situe entre le shonen et le shojo et qui devrait donc autant plaire à un public masculin que féminin. Le milieu de la musique classique et des concours n’est pas abordé sous son meilleur jour mais semble réaliste dans sa manière de pousser toujours plus loin des enfants. Les dessins du mangaka arrive à transmettre les rythmes de la mélodie tout comme les expressions des sentiments. Un bon démarage qui demande à être approfondi.

 

heartbroken chocolatier 9Heartbroken Chocolatier T.9
scénario et dessins de Setona Mizushiro
Kaze manga, 2015

 

Maintenant que Saeko est sortie de la vie de Sohta, le voici à nouveau emprunt à une profonde remise en question. Et si la réponse était finalement devant lui ?

 

Dernier tome de cette très agréable série romantique pour les grands ado, la mangaka ne se repose pourtant pas sur ses lauriers. Ses personnages ont encore des décisions à prendre pour mener leur vie comme ils l’entendent, peut-être assez loin des volontés des lecteurs. En tout cas, pour moi comme pour M. Bouma, cette série a été maîtrisée de bout en bout avec une aisance que l’on aimerait retrouver dans toutes les séries !

 

a silent voice 2A Silent Voice T.2/3
scénario et dessins de Yoshitoki Oima
Ki-Oon – shonen, 2015

 

Shoya Ichida ancien harceleur vient s’excuser auprès de son ancienne camarade de classe sourde. Mais la jeune fille ne veut pas de cette confrontation qui la ramène dans son passé. Elle préfère revenir au moment présent et pourquoi pas entamer une nouvelle relation avec lui.

 

Souvenez vous de mon méga coup de cœur pour cette série, et bien il ne se dément pas dans cette suite. Beaucoup moins de flash-back dans ces tomes mais des changements de point de vue qui traduisent les sentiments multiples des protagonistes face à cette ancienne histoire de harcèlement. Toujours aussi percutant, aucune place pour l’ennui, on suit avec attention les nouveaux éléments qui viennent complexifier l’intrigue. Vite, vite la suite !

 

we are always 10We are always T.10/11
scénario et dessins d’Ayu Fujimiya
Tonkam, 2013

 

Saeka et Kyo se sont avoués leurs sentiments mais la situation n’est pas totalement réglée. De leur côté, Nori et Haruna semble mieux s’en sortir même si les complications ne sont jamais loin.

 

Les derniers tomes de cette série shojo voient survenir les ultimes rebondissements autour des sentiments amicaux et amoureux des 4 personnages principaux. We are always a peu à peu perdu la fraîcheur et l’inventivité qui m’avait séduite. Ces tomes sont plus communs et n’apportent pas grand chose de nouveau si ce n’est les réponses aux questions initialement prévues. Dommage car cette série avait vraiment su sortir son épingle du jeu jusque là.

 

gokinjo deluxe 4Gokinjo, une vie de quartier T.4
scénario et dessins d’Ai Yazawa
Delcourt, 2014

 

La fin de l’adolescence et les décisions irrémédiables pour le futur pèse sur le cœur de Mikako. La jeune femme sait qu’elle est à la croisée des chemins…

 

Comme à son habitude Ai Yazawa dessine le parcours de ses personnages et leurs sentiments avec passion et authenticité. Elle parle avec subtilité et crédibilité de cette dure période de la vie où l’on doit se lancer dans le grand bain sans bien savoir encore qui l’on est et ce que l’on a envie de devenir. Son trait singulier me séduit toujours autant, tout comme les digressions qu’elle est capable d’introduire à tout moment en arrière plan. J’ai beaucoup aimé suivre l’histoire de Midori et regrette franchement que la maladie retienne la mangaka si loin de son art. Une fin digne de Yazawa, sur le fil.

 

sawako 22Sawako T.21/22
scénario et dessins de Karuho Shiina
Kana, 2015

 

La dernière année de lycée commence pour Sawako, Kazehaya et leurs amis. Les choix qu’ils doivent faire pour leurs études ne seront pas sans conséquence pour le futur mais aussi pour le présent.

 

Alors que les trois couples principaux semblent stables, la mangaka arrive à faire rebondir ses intrigues avec une maîtrise incontestable. En effet, la décision d’un futur métier, ou en tout cas le choix des études, est une période angoissante pour tout adolescent car elle peut avoir de lourdes conséquences. Alors quand en plus les sentiments amoureux viennent influencer le tout… Vraiment cette série n’en finit pas de me surprendre. Elle propose des textes de qualité et des dessins soignés tant dans l’expression des visages que dans la composition des pages. Une série qui ne perd pas de son brio au fil des tomes il faut franchement le souligner.

 

Si vous avez manqué le début :

@ Heartbroken Chocolatier de S. Mizushiro T.1/2 [#] T.3/4 [#] T.5 [#] T.6 [#] T.7 [#] T.8 [#]

@ A Silent Voice de Yoshitoki Aima T.1 [#]

@ Gokinjo, une vie de quartier d’Ai Yazawa T.1 [#] T.2 [#] T.3 [#]

We are always de Ayu Fujimiya T.1/2 [#] T.3 à 5 [#] T.6/7 [#] T.8/9 [#]

@ Sawako de Karuho Shiina T.1/2/3 [#] T.4/5/6/7 [#] T.8/9 [#] T.10 [#] T.11/12 [#] T.15/16 [#] T.17/18 [#] T.19/20 [#]

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

s’il fallait une raison de plus, Your lie in april est déjà adapté en animé

mangastore 42 - bonus

3 commentaires


    1. // Répondre

      n’hésite pas, je ne chronique pas tout ce que je lis donc je peux aussi donner mon avis sur des séries qui ne sont pas sur le blog.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *