Mangastore #26

,

Mangastore - logo

 Des suites, encore des suites, toujours des suites, mais quelle suites ! Des séries que j’apprécie de plus en plus pour un public surtout féminin !

 

my lovely hockey club 12My lovely hockey club T.12
scénario et dessins de Ai Morinaga
Pika – Shojo, 2012

 

Natzuki, personnage secondaire jusqu’alors, tombe amoureux d’une femme qui s’avère être une déesse irréelle. Izumi sauve son ami mais celui-ci voit surtout la perte de son amour. Il décide donc de mettre Izumi face à ses sentiments pour Hanna, quitte à lui voler son amoureuse…

Enfin les choses se bousculent un peu dans cette série où je commençais à m’ennuyer. Il y a du rebondissement et de l’action (même si Hanna, elle, n’a toujours rien compris aux sentiments qu’Izumi lui porte). Vivement les deux prochains tomes qui détiennent la fin de cette romance fort drôle mais somme toute assez lente.

 

blue 4Blue T.4/5
scénario et dessins de Kozue Chiba
Kaze manga – Shojo, 2012

 

Après avoir découvert que la petite-amie de Yosuke était en réalité mariée, les trois amis essayent de lui faire entendre raison. Mais la tête et le cœur ne sont pas forcément les meilleurs alliés qui soient.

Chaque tome est riche en rebondissements. Les relations amicales et amoureuses sont exploitées avec justesse pour créer une myriade de possibilité. Le dessin reste toujours un peu « gros yeux » pour moi mais la qualité scénaristique arrive à le faire oublier. Je regrette juste un peu que l’autre personnage féminin, Sumire, ne soit pas réellement exploité.

 

heartbroken chocolatier 3Heartbroken Chocolatier T.3/4
scénario et dessins de Setona Mizushiro
Kaze manga – shojo, 2012

 

Shota est toujours fou amoureux de Saeko et essaie de lui transmettre ses sentiments à travers ses réalisations pâtissières. Mais ce n’est pas le seul à se questionner et à demander de l’aide.

Tous les personnages sont mis à l’honneur dans ses deux tomes. C’est d’ailleurs la force et l’intérêt de ce shojo culinaire. Il jongle d’une relation à une autre avec brio. On voit les différents fils conducteurs se croiser, s’enchaîner, et parfois se briser. Une série pour les adultes qu’ils soient en mal d’amour ou pas.

 

koibana 3Koibana : l’amour malgré tout T.4/5
scénario et dessins de Nagamu Nanaji
Panini manga, 2012

 

Chikai est désormais au courant des sentiments amoureux de Hanabi à son égard. La jeune fille qui déteste tous les garçons est malgré tout tombée amoureuse. Le chemin pour parvenir au bonheur ne fait que commencer.

De même que les premiers tomes, j’ai été complètement emballée par ceux-ci. Les indices déposés au départ prennent forme et nouent des intrigues plus complexes. Le dessin reste de qualité sans être particulièrement novateur. Un bon shojo à citer en exemple.

 

Si vous avez manqué le début :

@ My lovely hockey club de Ai Morinaga T.10/11 [#]

@ Blue de Kozue Chiba T.1/2/3 [#]

@ Heartbroken Chocolatier de Setona Mizushiro T.1/2 [#]

@ Koibana : l’amour malgré tout de Nagami Nanaji T.1/2/3 [#]

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

Hanabi, l’héroïne de la série Koibana

mangastore 26 - bonus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *