Mangastore #31

,

Mangastore - logo

 Je continue encore et toujours à vous parler de manga.
J’espère que ça ne vous gène pas.
J’affectionne vraiment ce mode narration, cette lecture rapide.

Et malgré ce que beaucoup pourrait penser, les lecteurs de manga ne sont pas des consommateurs. Certains lisent rapidement mais sont capables de relire plusieurs fois certains passages, voir certains tomes, pour en apprécier tous les détails (c’est mon cas par exemple). D’autres prennent le temps de tout regarder, tout lire, l’image comme le dessin, au fur et à mesure (cas de Mr. Bouma)…

En fait, comme tous les genres de livres, chacun a sa manière d’en profiter 😉

.

otomen 16Otomen T.16 à 18
scénario et dessins de Aya Kanno
Delcourt – Sakura, 2013

 

La mère d’Asuka fait tout pour que son fils devienne l’homme qu’elle espère même si cela doit le rendre malheureux. Réalisera-t-elle à temps les dégâts causés ?

 

Ces tomes clôturent cette série sur la différence, les préjugés et la nécessité d’être soi et d’être accepté en tant que tel pour être heureux. La fin est très clichée mais correspond aux canons des histoires d’amour japonaises. Une série plaisante mais très traditionnelle.

 

piece 05Piece T.5 à 7
scénario et dessins de Hinako Ashihara
Kana, 2013

 

Mizuho est toujours à la recherche du petit ami d’Origuchi, son amie décédée. Les liens du passé s’entre-croisent et vont amener la jeune femme à questionner ses propres souvenirs ainsi que ses sentiments pour Narumi.

 

Décidément, cette mangaka sait ménager son suspens. Elle retrace le passé des différents protagonistes (enfance et adolescence) pour donner plus de profondeur et de sentiments à son intrigue. Cette série ne délivrera sa solution qu’au tout dernier volume, soyez en sûr !

 

blue 08Blue T.8
scénario et dessins de Kozue Chiba
Kaze manga – shojo, 2013

 

Les quatre amis sont réunis à Tokyo le temps de l’opération de Sumire ; le temps aussi pour Mimi et Hikari de mettre les choses au clair dans leurs sentiments. Et une fois de plus la compréhension n’est pas forcément au rendez-vous.

 

Ce dernier volume clôt en beauté cette courte série. Si je me suis petit à petit habituée aux traits de la mangaka (je ne suis pas une grande fan de ses oreilles décollées), il est clair qu’elle a su créer une histoire dense, où les affections, les liens familiaux et les sentiments amoureux ne cessent de se confronter.

Une belle série avec juste le bon nombre de tomes. Rare et précieux !

 

heartbroken chocolatier 06Heartbroken chocolatier T.6
scénario et dessins de Setona Mizushiro
Kaze manga – shôjo, 2013

 

Sohta a décidé d’avouer ses sentiments à Saeko pour la Saint-Valentin. Il est décidé à essuyer cet échec et à mettre cet amour à sens unique dernière lui. Et si finalement la réponse de la jeune femme était autre ?

 

Ce tome est principalement consacré à l’amour passé de Sohta et à sa déclaration (contrairement au tome précédent qui s’intéressait aux personnages plus secondaires). J’ai regretté de ne pas voir d’avantage la belle Kaoruko, amie malheureuse et surtout amoureuse du jeune pâtissier. La mangaka laisse aussi de côté le côté culinaire et c’est bien dommage pour mes papilles.

Une série de qualité, qui garde le cap, et dont j’attends le prochain tome avec impatience.

 

hiyokoi 03Hiyokoi T.3 à 5
scénario et dessins de Moe Yukimaru
Panini manga, 2013

 

Hiyori a enfin pris conscience de ses sentiments pour Yushin. Elle aimerait être plus qu’une simple amie pour lui mais l’immensité de la tâche l’effraie et la maintient isolée. Pas facile d’être une jeune femme timide quand son amoureux est plus que populaire.

 

Ce manga continue à me séduire. De nouveaux personnages secondaires apparaissent et permettent de mettre en lumière certains traits de caractère des autres lycéens. Très centré sur Hiyori, le scénario pourrait gagner en puissance à aborder aussi les sentiments de Yushin. Ceux-ci restent  très flous et ambigus.

La fin du tome 5 laisse en suspens une situation très inconfortable et j’ai hâte de savoir comment la mangaka va démailler tout ça.

 

we are always 03We are always T.3 à 5
scénario et dessins de Ayu Fujimiya
Tonkam, 2011

 

Nori fait face à ses sentiments lorsque Haruna lui avoue qu’il est amoureux d’elle. Leur couple se forme. Pourtant, le bonheur ne semble pas si proche. Kyo, de son côté, contemple le long chemin qu’il lui reste à parcourir pour que Saeka le considère sérieusement comme un futur copain potentiel…

 

Ces trois tomes sont riches en rebondissement. Les relations entre les 4 amis, rôles principaux de l’histoire, se compliquent. Les affres de l’adolescence risquent de perturber le futur de cette amitié. La mangaka prend toujours le parti de faire s’alterner les points de vue.

Chacun exprime son histoire, son passé, son présent et ses espérances. Cela rend ce shojo assez unique en son genre.

 

koibana 08Koibana, l’amour malgré tout ! T.8/9
scénario et dessins de Nagami Nanaji
Panini manga, 2013

 

Hanabi a fait tellement d’effort pour séduire Chikai, elle qui en temps normal ne supporte pas d’adresser un simple regard à un homme. Loin d’être une finalité, elle va pourtant se rendre compte que le chemin est encore long avant qu’elle puisse avoir une relation de couple avec lui.

 

Nous sommes presque à la fin de la série (qui compte 10 tomes en tout). Loin de ménager ses personnages, la mangaka les met un peu plus à l’épreuve. Ainsi on se demande réellement à la fin de ces deux tomes si Hanabi sera un jour capable d’avoir une relation normale avec le garçon qu’elle aime. De son côté, Chikai semble indécis quand à son futur avec elle.

Un dernier tome de conclusion nous attend, et j’espère qu’il sera à la hauteur de cette jolie série.

 

Si vous avez manqué le début :

@ Otomen d’Aya Kanno T.14/15 [#]

@ Piece de Hinako Ashihara T.1/2 [#]

@ Blue de Kozue Chiba T.6/7 [#]

@ Heartbroken Chocolatier de Setona Mizushiro T.5 [#]

@ Hiyokoi de Moe Yukimaru T.1 [#]

@ We are always de Ayu Fujimiya T.1/2 [#]

@ Koibana : l’amour malgré tout de Nagami Nanaji T.6/7 [#]

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

Heartbroken chocolatier a été adapté en drama au Japon.
voici l’affiche de la série

mangastore 31 - bonus

2 commentaires


  1. // Répondre

    Bientôt la fin pour Piece, j’ai peur que ça finisse mal arghhhhhhhhhhh!


    1. // Répondre

      J’ai exactement le même mauvais précentiment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *