Gros Chagrin de Rémi Courgeon

gros chagrin courgeontexte et illustrations de Rémi Courgeon
Talents Hauts, 2014

 

Sélection du Prix des Incorruptibles 2015-2016, catégorie Maternelle

La jeune Noémie ne veut plus être noire. Elle préfèrerait être de la même couleur que son papa. Pour lui montrer combien elle n’a pas besoin de changer il lui raconte l’histoire de Boulou, le chat noir qui voulait devenir blanc.

 

En peu de pages, Rémi Courgeon retrace les sentiments des enfants qui se sentent différent de leur entourage et encore plus particulièrement au sein de leur famille. Il montre aussi combien les adultes se préoccupent de ces questions et essayent de trouver des solutions. Au court de ma lecture, j’ai bien évidemment pensé à l’album de Pili Mandelbaum Noire comme le café, blanc comme la lune publié par l’école des loisirs il y a plus de 20 ans maintenant. Ces deux albums parlent du métissage et de la composition des familles mais ils l’abordent de façon différentes tant dans la narration que dans le graphisme.

J’avoue ne pas avoir bien compris la fin de l’histoire ; le petit chat veut retrouver sa couleur initiale – ça va de soit – mais reste finalement avec un cœur rayé noir et blanc ??? Mon esprit d’adulte n’a pas compris la métaphore. Il faudrait donc que je demande à un enfant de m’expliquer cette image peu conventionnelle.

boumabib.fr
boumabib.fr

Côté illustrations, on retrouve le style de Rémi Courgeon dans les traits autant que dans la construction des images qui mettent souvent plusieurs scénettes sur une même page rendant la lecture en groupe moins facile. D’autant plus que certaines n’ont pas du tout de texte…

J’attends de voir la réaction des enfants face à ma lecture en groupe mais personnellement je ne suis pas totalement convaincue par cet album plein de failles pour l’utilisation que j’en ai. J’aime beaucoup le travail de Rémi Courgeon alors je suis devenue exigeante !

 

challengeincologoje lis aussi des albums 2015Challenge Prix des Incorruptibles 2015-2016 sur ce blog

Challenge Je lis aussi des albums 2015 chez Hérisson 70/100

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Gabriel et Ricochet

@ découvrez aussi sur ce blog Le Géant petit cadeau et Blancs comme neige du même auteur

@ une bibliographie de l’auteur à découvrir chez Ricochet

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

tous les enfants ont leurs chagrins…

No fun by Mikael Wiman via Flickr
No fun
by Mikael Wiman
via Flickr

2 commentaires


  1. // Répondre

    Tes bémols sont intéressants, et compréhensibles. Reste à voir comment les enfants vont accueillir cet album.


  2. // Répondre

    J’avoue avoir un certain faible pour les albums de Rémi Courgeon (L’Oizochat et Brindille en particulier) !
    Je pense, d’après mes souvenirs de cet album, que le coeur rayé de noir et blanc du petit chat représente le métissage de sa famille. Le petit chat a un pelage noir, mais son coeur est riche des deux cultures de ses parents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *