La Cité sans nom T.3 de Hicks

,

T.3, La Terre déchirée
scénario et dessin de Faith Erin Hicks
Rue de Sèvres, 2019

 

Alors que la Cité sans nom est encore le théâtre de guerres de pouvoir, Kaidu et Rate vont chacun devoir retrouver leurs racines et leurs souvenirs pour essayer de sauver ce qui reste de leur chère ville.

 

Alors que le premier tome m’avait laissé un goût d’inachevé et que le second m’avait convaincu de continuer, je finis ce troisième et dernier tome enchantée de ma lecture. Faith Hicks a mis du temps à développer son intrigue mais c’est pour mieux nous captiver et nous aider à comprendre l’histoire de cette cité aux confluents des cultures et des civilisations.

On retrouve avec plaisir les deux jeunes héros, Rate et Kaidu, qui ne peuvent se résoudre à fuir cette cité qu’ils aiment tant sans essayer de la sauver des mains du nouveau tyran en place. On les voit donc essayer différentes solutions, certaines diplomatiques d’autres beaucoup moins. On ne s’ennuie pas du tout durant les 270 pages que compte ce gros tome et les dernières pages concluent l’histoire sur la note romantique (que l’on attendait depuis un moment).

Un bon comics pour les ados qui mélange action et réflexion sur le vivre ensemble.

Une participation à la BD de la semaine chez Moka

 

Pour en savoir plus :

@ mon avis sur les tomes précédents : T.1, Menace sur l’Empire Dao et T.2, Le Secret du cœur de pierre

@ le site internet de Faith Erin Hicks

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

la couverture originale du tome 1

 

15 commentaires


  1. // Répondre

    Une série à côté de laquelle je suis passée mais ton avis me fait hésiter.


  2. // Répondre

    Je ne suis pas très tentée par le graphisme mais je la garde sous le coude pour un ado de mon entourage!


  3. // Répondre

    Pas fan du trait… ni de l’histoire je dois dire. Pas grave, ça ne peut pas le faire à tous les coups 😉


  4. // Répondre

    Les réflexions sur le vivre ensemble sont toujours bonnes à prendre, pas que pour les ados d’ailleurs.


    1. // Répondre

      Effectivement, c’est un sujet qu’il est toujours bon d’aborder avec le plus grand nombre.


  5. // Répondre

    mouais, je garde dans un coin si jamais un jour je croise cette série 😀


  6. // Répondre

    Pas trop mon style mais je la note pour la médiathèque, ce genre d’histoire plaira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *