Mangastore #62

,

Voici un nouveau rendez-vous manga Spécial Nouvelle Série !

 

 

Le Secret de l’Ange T.1/2
scénario et dessins de Shiki  Kawabata
Akata, 2018

 

Asahi suivait des cours de dessin quand elle était enfant. Mais tout s’est arrêté quand sa professeure a été assassinée par un autre élève. Aujourd’hui lycéenne, la jeune fille ne comprend toujours pas ce qui a pu se passer pour que celui qu’elle surnommait « l’ange » puisse commettre un tel acte. Rencontrant par hasard, le frère de son ancienne professeure, elle entreprend avec lui de découvrir la vérité.

 

Cette courte série (4 tomes en tout) entre rapidement dans le vif du sujet en expliquant dès les premières pages le drame qui sera au centre de l’histoire. Mais comme dans toute bonne intrigue, il n’y a pas qu’une vérité, seule et absolue, et c’est à cela que s’attache la mangaka durant ces premiers tomes. Asahi est une jeune fille pleine d’énergie qui cache la blessure laissée par cet assassinat, elle qui encore aujourd’hui croit en l’innocence de son ami. Quand aux personnages masculins, ils apportent une touche plus sombre et mystérieuse avec tous les secrets que l’on sent poindre… Forcément le trio romantique n’est pas loin, comme dans tout bon shojo, mais le côté dramatique et quête de vérité est vraiment le point central. Dès 11/12 ans.

 

K’en En : Comme chien et singe T.1/2
scénario et dessins de Fuetsudo et Hitoshi Ichimura
Doki Doki, 2018

 

Hayate, le chien chasseur de démons, est appelé à l’aide par un village perdu dans la forêt. En effet, un esprit maléfique local leur demande une jeune fille en sacrifice sous peine de maudire toute la population. En se rendant au temple, Hayate y découvre un kakuen, être mi-homme mi-singe, qui cherche désespérément à prendre une épouse…

 

Déjà 7 tomes au compteur de cette série fantasy qui allie des légendes asiatiques à un humour assez acerbe. On y suit avec plaisir un duo de personnages au caractère bien trempé et aux visions du monde sensiblement différentes, ce qui donne lieu à de jolies confrontations et à des dialogues savoureux façon « chien et chat ». L’ensemble fonctionne bien, les personnages secondaires apportent des informations sur l’univers créé et ses traditions et le dessin dynamique cadre tout de suite l’histoire. En deux tomes, les mangakas ont réussi à me donner très envie de découvrir la suite des aventures d’Hayate et Mashira. Dès 9/10 ans.

 

Irrésistible T.1/2
scénario et dessins d’Azusa Mase
Kana, 2018

 

Serina se rapproche d’un garçon d’une autre classe par petits mots échangés sur une table de cours. Elle se découvre des sentiments pour lui de plus en plus fort et va même jusqu’à se déclarer. Commence alors les prémices de leur histoire d’amour…

 

La grande originalité de ce shojo manga est de commencer par la déclaration d’amour de l’héroïne et la mise en place du couple central (chose qui intervient dans la plupart des séries en toute fin après une longue séduction). Pour Serina avoir un petit ami est une grande première et elle tâtonne donc sur le comportement à adopter avec l’être aimé. L’ensemble de ses interrogations et des situations quotidiennes vécues par le couple sont assez crédibles et devraient parler aux adolescentes, d’autant plus que la mangaka aborde également l’aspect charnel des relations amoureuses. Quand aux dessins, ils sont plutôt sérieux et jouent sur les émotions et les hésitations plutôt que sur l’humour. Je me demande ce que donnera la suite… Dès 11/12 ans.

 

Red Dragon T.1 à 3
scénario et dessins de Masahiro Ikeno
Glénat – shonen, 2017/2018

 

Alors que l’Empire des Qin gouverne d’une main de fer sur son peuple et ses territoires, le vent de la rébellion se fait sentir de plus en plus. Liu Bang et ses compagnons affrontent avec passion les soldats de l’Empire pour libérer le pays.

 

Cette série (finit en 5 tomes) propose une trame guerrière où le peuple se révolte face à un régime trop dur. Pur shonen, Red Dragon reprend les canons du genre en proposant un duo d’amis qui va se dépasser à chaque nouvelle bataille et rallier un certain nombres de leurs ennemis à leur cause. Bravoure et force sont bien sûr au rendez-vous (tout comme des scènes guerrières sanglantes) mais ce sont surtout les qualités de fin stratège de Liu Bang qui sont mis en avant. Les péripéties et révélations sont nombreuses et permettent de retenir tout du long l’attention des lecteurs. Une série qui tient ses promesses. Dès 11/12 ans.

Green Mechanic T.1
scénario et dessins de Yami Shin
Ki-Oon – shonen, 2017

 

Misha découvre un morphing au cœur de l’immense décharge qui jouxte la Mégalopole. Ce type de robot étant très rare, la jeune orpheline est des plus étonnée de le trouver dans un état presque intégral. Aussi, après l’avoir réparé, lui demande-t-elle, pour passer inaperçu en ville, de prendre la forme de son meilleur ami disparu…

 

Je me suis laissée surprendre par ce shonen intrigant. Dans un monde futuriste où l’humanité semble se résumer à une ville géante, on suit la jeune Misha qui présente la particularité d’être une grande empathe (entendez par là qu’elle ressent les émotions des personnes autour d’elle). Vient se joindre à elle, dés le premier chapitre, un robot morphing puis, un peu plus tard dans l’intrigue deux membres du groupe Renforts qui viennent en aide à tous ceux qui le leur demande. L’univers est bien dessiné (au sens propre comme au figuré) et mélange enquête, science-fiction et fantastique (avec des méchants très proches des zombies). Maintenant que la toile de fond et les personnages sont installés, j’attends de voir ce que nous réserve le mangaka pour eux. Dès 12/13 ans.

 

La Princesse et la Bête T.1/2
scénario et dessins de Yu Tomofuji
Pika, 2018

 

Salifi va être sacrifiée au roi des Démons comme c’est prévu depuis sa naissance. La nuit des cérémonies qui l’attend va pourtant être très loin de ce qu’elle avait imaginé et va complètement changer sa vie.

 

Un humain au pays des démons est forcément un être faible et barbare dont il faut se méfier. Tel est le postulat de départ de l’histoire créée par la mangaka. Aussi l’arrivée finale de Salifi au palais royal en tant que future épouse du roi donne-t-elle des sueurs froides à tous les conseillers. Son innocence et sa délicatesse tranche dans un monde où les personnages ont des têtes d’animaux fantastiques. La relation entre les deux personnages principaux est assez étonnante car les rapports de force ne sont pas ceux que l’on croit.

On pense forcément à la série The Ancient Magus Bride quand on voit le pitch de départ mais la mangaka nous le fait vite oublié en nous entrainant dans un univers très différent où la relation du couple est au cœur de l’histoire. Dès 9/10 ans.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

le rêve de tout lecteur !

学問に王道なし
by Edson Chilundo
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *