Le Loup qui criait au garçon de O’Neill et Ayto

texte de James O’Neill
illustrations de Russell Ayto

Circonflexe, 2017

 

Sélection du Prix des Incorruptibles 2018/2019 – catégorie CP

Les villageois mettent en garde leurs enfants contre les loups qui rodent… De même, les loups apprennent à leurs petits à fuir devant les chasseurs… Mais vous connaissez la chanson, à force d’appeler au secours pour rien, plus personne ne vient !

 

Dès le titre de cet album, on comprend clairement la référence de James O’Neill. En effet, il amusé à reprendre à son compte le célèbre conte du « Garçon qui criait au loup ». Loin de ne faire qu’inverser les rôles, il montre également le point de vue des humains et confronte les deux figures antagonistes.

Graphiquement, Rusell Ayo transpose en couleur son histoire : fond vert pour les loups, fond bleu pour les humains, orange quand ils sont réunis. Son trait ludique plaira aux enfants ainsi que les couleurs franches qui donnent à l’histoire un côté cartoon. Le tout est accentué par l’utilisation multiple de flèches censées guider le lecteur mais que j’ai trouvées plus dérangeantes qu’autre chose. En fait, j’avoue avoir eu du mal avec le découpage des illustrations et du texte.

La fin, trop rapide, plaira aux enfants par son optimisme mais me laisse de manière générale sur un avis mitigé.

Challenge Prix des Incorruptibles 2018-2019 sur ce blog

Challenge Je lis aussi des albums 2018 chez Hérisson 67/60

.

Pour en savoir plus :

@ l’avis de Ricochet

@ les premières pages à feuilleter chez Circonflexe

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

les illustrations de Tony Ross restent dans ma mémoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *