Le Pacte d’Emma T.1 de Nine Gorman

T.1
texte de Nina Gorman
Albin Michel Jeunesse, 2017

 

Emma est venue à New York pour s’éloigner de sa ville natale où tout lui rappelle la maladie qui est la sienne. En colocation avec son frère protecteur, la jeune femme rêve de normalité et aimerait laisser derrière elle cette épée de Damoclès qui lui prend peu à peu sa mémoire et sa conscience. Aussi, quand elle découvre l’impensable sur son nouveau patron, elle ne peut que s’interroger : est-ce la réalité ou une hallucination ?

 

Je suis entrée dans ce roman sans savoir vraiment ce qu’il contenait et je pense que j’ai bien fait car il m’a réservée de nombreuses surprises.

Avec les différentes accroches présentes sur le livre, je savais forcément que la romance serait le point central de l’intrigue, tout comme la maladie de l’héroïne. Ce à quoi je ne m’attendais pas, c’est à l’incursion du fantastique dès les premiers chapitres avec l’introduction d’une créature légendaire bien connue des amateurs de Twilight.

Du côté des personnages, Emma m’a quelque peu agacée avec ces incessants aller-retour et non-décisions, qui donnent parfois l’impression que l’histoire n’avance pas réellement. Quand au charismatique Andrew il possède forcément beauté, richesse et pouvoir, à la manière de ces hommes puissants que l’on rencontre dans la littérature new adult depuis Cinquante nuances de Grey. Rassurez-vous toutefois, ce roman destiné aux ados reste très soft dans les scènes un peu chaudes…

Malgré tout, le livre réserve de bonnes trouvailles, comme les extraits du journal de bord d’Emma demandé par son thérapeute, et cette fin inattendue qui donne forcément envie de lire la suite.

Une lecture en demi-teinte…

Challenge Young adult 7 chez Muti 47/60

Challenge PAL en séries sur ce blog (+1)

Objectif lecture de juin 2018

.

Pour en savoir plus :

@ les avis de Lirado et Karine

@ le trailer officiel du livre

@ les premières pages à découvrir pour vous faire votre avis.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

je ne sais pas vous, mais je trouve que les deux couvertures se ressemblent beaucoup trop…
(ce qui ne m’empêche pas d’avoir envie de le lire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *