Albertus de Gillot et Rassat

Albertus l’ours du grand large
texte de Laurence Gillot
illustrations de Thibaut Rassat
Milan, 2016

Sélection du Prix des Incorruptibles 2017/2018, catégorie CE1

Un soir alors qu’il fait le tour du pont de son bateau, le Capitaine Balthazar Babkine découvre un nounours dépenaillé abandonné. A qui peut-il bien appartenir ? Il ne vit sur ce navire que de solides marins…

 

J’ai été très surprise par le récit de cet album. Il raconte la recherche du Capitaine d’un navire pour retrouver parmi ses marins le propriétaire d’un doudou déjà bien abimé. Mais lorsqu’il en parle autour de lui, chacun ignore tout de cette peluche. L’histoire navigue entre enquête, vie de marin et résolution bouleversante avec une fin très touchante à laquelle on ne s’attend pas. Aussi, pour ne pas tout dévoiler, dirais-je seulement qu’elle aborde le deuil et la perte d’un être cher.

by veggiebulle

Les illustrations de Thibaut Rassat sont délicates et empruntent beaucoup aux tons de la mer. Elles font la part belle aux paysages et au personnage principal : Albertus le nounours. J’ai retrouvé dans les traits des visages une ressemblance avec le travail de Régis Courgeon qui ne m’a pas déplu.

Une histoire qui fait voyager.

Challenge Prix des Incorruptibles 2017/2018 sur ce blog

Challenge Je lis aussi des albums 2018 chez Hérisson 9/60

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Lael, Hérisson et Ricochet

@ le site de Laurence Gillot

@ et celui de Thibaut Rassat

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

Donostia – port de pêche 6487 nbrv
by Franck BARRE
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *