Y a pas de héros dans la famille de Witek

,

ya pas de heros dans la familletexte de Jo Witek
Actes Sud Junior, 2017

 

Maurice Dambek divise son monde en deux : celui de l’école avec son vocabulaire littéraire, ses manières polies et son meilleur ami, et celui de la maison où il devient Mo, hurle pour parler à sa famille et avoir sa part de crêpes faites maison. Mais le jour où ses deux univers se rencontrent, c’est comme le Big Bang dans la vie du jeune garçon. Il ne sait plus que penser et quoi ressentir…

 

Connaissez-vous ou ne connaissez-vous pas cette sensation de pénétrer dans un univers différent quand vous passez la porte de votre maison ? Impression souvent présente à l’adolescence, moment privilégié de l’incompréhension entre les générations, il s’agit surtout pour Mo d’une source d’ennui et de perturbation. Car le jeune garçon ne comprend pas du tout pourquoi la mère de son meilleur ami ne semble pas apprécier sa famille et son environnement. Aussi en découvrant le « mur de héros » au domicile de celui-ci, il cherche à en construire un dans sa famille.

J’ai beaucoup apprécié la plume de Jo Witek qui joue avec la langue française, mélangeant un vocabulaire familier et grossier à un langage plus châtié. Elle décrit avec humilité et humour la réalité des différences sociales dans notre société. On s’attache rapidement au personnage de Mo et à sa naïveté d’enfant, loin justement des préoccupations d’adultes. On pense forcément au film La vie est un long fleuve tranquille pour la confrontation de deux quotidiens mais c’est surtout la famille de Mo qui me restera en mémoire pour sa solidarité, son abnégation devant l’adversité et surtout une verve pour le moins surprenante.

Un roman qui a eu de nombreuses critiques positives dans la presse et l’on comprend aisément pourquoi.

 

challenge ya 6Challenge Young adult 6 chez Muti 36/80

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Pepita, Clarabel, Jérôme, Noukette et Ricochet

@ découvrez sur le blog par la même auteure : Petite peste ; Peur express ; Rêves en noir ; Un jour j’irai chercher mon prince en skate ; Mentine T.1, Privée de réseau ;

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

sans commentaire…

Untitled by Thomas LASSERRE via Flickr
Untitled
by Thomas LASSERRE
via Flickr

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *