Au pays de l’Ailleurs de Tahereh Mafi

au-pays-de-lailleurstexte de Tahereh Mafi
Michel Lafon, 2016

 

« La seule vérité, c’est qu’Alice serait toujours différente – mais être différente, c’était aussi être extraordinaire, et être extraordinaire est une aventure en soi. »

 

Avec une si belle couverture et une auteure que je connaissais déjà pour sa trilogie Insaisissable, je ne pouvais qu’être pressée de découvrir ce roman. Malheureusement, dès les premières pages, j’ai été déroutée.

Tahereh Mafi propose un univers fantastique loin, très loin, de ce que l’on peut avoir déjà lu. Elle crée un monde inconcevable, original de bout en bout, dont elle va en plus s’éloigner, perturber les codes pour nous emmener au pays de l’Ailleurs. Et je n’ai pas réussi à rentrer dans le récit. J’ai été tellement perturbée, n’ayant aucun repère, que la lecture m’a paru difficile, lourde, relisant parfois plusieurs fois un paragraphe pour être sûre d’avoir bien compris.

Par ailleurs, l’héroïne, Alice (une référence à l’univers de Lewis Caroll peut-être), est en pleine quête identitaire. Elle n’est pas très attachante et ses relations avec Oliver évoluent au fil du récit pour passer de la compétition à l’amitié sincère.

J’ai retrouvé les qualités narratives de l’auteure mais j’ai tellement été perturbée que je n’ai pas pu en profiter. Dommage.

 

Challenge Young adult 6 chez Muti 7/80

Objectif lecture de novembre

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de l’echos des mots et mylène

@ le site internet de l’auteure

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

mon dieu que je préfère la couverture française…

au-pays-de-lailleurs-bonus

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *