La Fée des maamouls de Jean-François Chabas

fee des maaboulstexte de Jean-François Chabas
Magnard Jeunesse, 2016

 

En réadaptant la recette de ce gâteau traditionnel libanais que son les maamouls, Razane ne se doutait pas qu’elle allait faire apparaître une petite fée et que celle-ci pourrait lui exaucer un vœu.

 

Je ne connaissais pas encore cette facette du travail de Jean-François Chabas. Il brosse un portrait sans concession d’une jeune fille qui n’en fait qu’à sa tête quitte à écorcher ses proches que ce soit les femmes de cette famille matriarcale ou son petit ami. Razane est d’origine libanaise et nous raconte son quotidien avec une grand-mère gourmande au possible malgré son diabète et une mère impressionnante de réussite. Son univers va basculer dans le non-sens à cause du temps de repos de la pâte de ses maamouls. C’est complètement loufoque et très inattendu et cela donne un roman entre le fantasque et le loufoque que l’on lirait bien avec une de ces fameuses pâtisseries à la main…

Je serais curieuse de savoir ce que des enfants pensent de cette lecture tant elle sort des livres que l’on peut voir actuellement en librairie. La fin proposée continue à explorer le côté fantastique de l’histoire et donne une bonne leçon de morale à une jeune fille un peu trop égoïste pour que la vie lui sourit complètement.

Du Chabas déjanté, et pourquoi pas !

 

challenge ya 5Challenge Young adult 5 chez Muti 53/65

 

Pour en savoir plus :

@ l’avis de la Soupe de l’espace

@ la recette des maamouls si l’envie vous prenait d’en faire

@ d’autres textes de Chabas à découvrir sur le blog : La Colère de Banshee ; Le Bonheur prisonnier ; Le Coffre enchanté ; Féroce ; Folles saisons

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

les maamouls : tout un art

Maamoul_stuffed-easter-cookies_cookin5m2-10 by Hisham Assaad via Flickr
Maamoul_stuffed-easter-cookies_cookin5m2-10
by Hisham Assaad
via Flickr

2 commentaires


  1. // Répondre

    Je suis d’accord avec toi, j’aimerais avoir l’avis des enfants ….
    Déjà avec le lutin du cabinet noir paru l’année dernière, c’était une autre facette que j’avais découverte. Une lecture jubilatoire !


    1. // Répondre

      je vais le proposer en lecture pour cet été, on verra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *