La Guerre des Lulus T.3 de Hautière et Hardoc

guerre des lulus 3T.3, 1916 Le Tas de briques
scénario de Régis Hautière
dessin de Hardoc
Casterman, 2015

 

Une nouvelle année de guerre se dessine dans la vie des Lulus. Ils fuient les lignes de combat et doivent trouver un refuge pour s’abriter. Après avoir été aiguillés par un sabotier, ils entrent en ville espérant passer inaperçus parmi des gens plus nombreux. Mais les allemands sont déjà passés par là et la commune paraît bien vide.

 

Régis Hautière continue de balader ses personnages et par la même de nous faire découvrir l‘histoire de la première guerre mondiale par le petit bout de la lorgnette comme on dit chez moi. Il distille des situations précises comme celles de ce sabotier rencontré par les Lulus ou de cette coopérative ouvrière aux mains des allemands où ils vont finalement trouver refuge. Elles permettent de mieux comprendre le quotidien des occupés avec le rationnement et la pression exercés sur les populations, tout comme les conséquences de la guerre sur les hommes quelque soit leur camp.

guerre des lulus 3 - extrait

Ce tome-ci fait également une part belle à l’action puisque les enfants se retrouvent bien plus proche de l’ennemi qu’ils ne l’auraient souhaités et vont devoir à plusieurs reprises sauver leur peau. Les dernières pages défilent sur les chapeaux de roues et le rebondissement final nous laisse avide de la suite.

Hardoc donne à ses personnages de réelles personnalités graphiques et ses dessins plein de dynamisme contribuent au succès de cette série.

Vite, vite la suite !

 

bd_de_la_semaine_big_redUne participation de plus à la BD de la semaine chez Yaneck

et un pas de plus vers mon objectif lecture de mars

 

Pour en savoir plus :

@ découvrez les premiers tomes sur le blog

@ les avis de Moka et Lasardine

@ le site internet du Familistère de Guise dont il est question dans ce tome

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

guerre des lulus 3 - bonus

11 commentaires


  1. // Répondre

    Un tome de transition, moins percutant que les deux premiers je trouve. N’empêche, vivement la suite !


    1. // Répondre

      il est plus dans l’action et moins dans la réflexion effectivement.


    2. // Répondre

      C’est un peu vrai Jérôme, mais la découverte du famillistère compense un peu.


  2. // Répondre

    Je n’ai pas passé le tome 1. Je n’ai rien trouvé dans le premier volet, qui ne me donne envie de lire la suite… Mais c’est vraiment du pur feeling personnel… C’était peut-être pas le bon moment pour moi de lire cette série.


    1. // Répondre

      Les lectures ne nous apparaissent effectivement pas les mêmes en fonction de la période où elles surviennent…


  3. // Répondre

    Une très bonne série, dont on attend la suite impatiemment, car ce troisième volume était un peu en dessous quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *