Invisible de Bousquet et Rubini

invisiblescénario de Charlotte Bousquet
dessins de Stéphanie Rubini
Gulf Stream éditeur – les graphiques, 2015

 

« Invisible.
Invisible, comme ses camarades de classe qui traversent en silence notre adolescence.
Invisible, comme cette détresse, silencieuse jusque dans les larmes. »

 

J’ai trouvé ces quelques mots à la fin de l’ouvrage comme une explication à ce récit, « cette chronique graphique au goût doux-amer » comme il est également dit. Et le goût amer est bien là pour le coup.

Marie est comme invisible. Elle passe dans la vie de son entourage sans laisser de trace. Elle ne serait pas là que tout serait pareil. En tout cas, c’est ce qu’elle pense d’elle ; et c’est son point de vue que le duo Bousquet/Rubini a choisi de montrer. Amoureuse d’un camarade qui ne l’a voit que comme une bonne copine, cadette d’une fratrie où elle ne trouve pas sa place, Marie est une jeune femme mal dans sa peau et ce côté du récit est très bien retranscris. Le ton est juste, cela va sans dire. Et puis, il y a les illustrations de Stéphanie Rubini toujours aussi contemporaines, vraiment dans l’air du temps et dans les codes adolescents.

invisible - extraitPar contre, j’ai trouvé la fin très noire, presque sans espoir et même si nous ne vivons pas dans un monde de bisounours, j’avoue avoir été surprise que les auteures choisissent de finir sur cette note. Du coup, j’ai eu vraiment du mal à en apprécier la lecture. Je suis restée dubitative devant l’extrémité du choix de Marie. Mon regard d’adulte n’a surement pas compris…

.

bd_de_la_semaine_big_redUne participation à la BD de la semaine chez Noukette

qui entre dans mon objectif lecture de mars

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Sophie, Moka, Lirado et Liyah

@ retrouvez mes chroniques sur les premiers tomes de la série : Rouge Tagada ; Mots rumeurs, mots cutter et Bulles & Blues

@ le blog de Charlotte Bousquet et celui de Stéphanie Rubini

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une belle façon de transformer l’invisibilité…

Invisibles by Sergio via Flickr
Invisibles
by Sergio
via Flickr

13 commentaires


  1. // Répondre

    Je n’ai toujours pas lu cet ouvrage et je suis de plus en plus curieuse de savoir quel est l’accueil que je lui réserverai. Il faut vraiment que je me le procure. Merci pour ton avis 🙂


  2. // Répondre

    Je l’ai pas encore lu, mais ta conclusion m’interpelle, je vais essayer de me le procurer rapidement.


  3. // Répondre

    Pareil que Mochéwie ! Suis de plus en plus curieuse héhé 😉


  4. // Répondre

    La fin est terrible, oui. Mais pas si surprenante que ça quand on y pense…


  5. // Répondre

    La fin n’est pas si surprenante quand on lit toute la série. Les autrices ont voulu montrer jusqu’à quel point le mal-être adolescent pouvait aller.


  6. // Répondre

    Il m’attend… mais je connais déjà la fin, j’ai triché… Je la trouve presque logique moi…


  7. // Répondre

    Je n’ai lu que mots rumeurs, mots cutter donc je ne peux rien dire sur celui-ci et sur sa fin, mais vu ton avis et les commentaires c’est intrigant. J’avais beaucoup aimé celui que j’ai lu, donc je lirai les autres.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *