Comme une envie de voir la mer d’Anne Loyer

comme une envie de voir la mertexte d’Anne Loyer
‘Alice Éditions – Tertio, 2015

 

Ça y est Ludivine a son bac en poche. A 16 ans, elle a plus que répondu aux attentes parentales et est venue palier les regrets laissés par son frère aîné, mentalement en retard. Le temps d’un coup de téléphone, Ludie est née. La jeune fille bien sous tout rapport a volé en éclat.

 

 

Anne Loyer nous raconte l’histoire de Ludie, comment elle a abandonné sur le bord de la route Ludivine, cette part d’elle qui correspondait aux attentes de ses parents, cette part sur d’elle et de son avenir, de ce qu’elle était et de ce qu’elle serait. Ludie est désorientée par une nouvelle trop grande pour elle qui la révolte, la met en colère et va l’entraîner à fuguer avec son grand-frère handicapé. Face à ce drame, il y a d’un côté les enfants et de l’autre les parents, les chapitres alternent les points de vues et les sentiments des uns et des autres. Pas de temps mort, juste une succession d’évènements et la certitude que plus rien ne sera comme avant.

Les mots sont justes, ils touchent, bouleversent, transcendent les pensées d’une adolescente blessée et meurtrie au plus profond d’elle-même. Ils disent aussi l’amour pour ce presque frère dont elle n’a jamais su trop quoi faire mais qui lui apparaît désormais comme une ancre dans sa mer orageuse.

« – Tu es ma sœur, tu t’appelles Ludivine, je t’appelle Ludie. Et je t’aime. »

Un gros coup de cœur pour le parcours de Ludivine, sa quête de réponses, sa quête de soi, son voyage vers l’avenir. Une lecture prenante qui n’a pas fini de me trotter dans la tête.

 

challenge ya 5objectif lecture février 2016Challenge Young adult 5 chez Muti 35/65

et un roman de plus pour objectif lecture de février

 

Pour en savoir plus :

@ les avis des copinautes Alice, Pépita et Carole

@ un roman en lice pour le Prix A l’Ombre du Grand Arbre 2016 catégorie roman

@ le blog d’Anne Loyer pour en savoir plus sur son travail

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

courir vers la mer, le bonheur

vague et femme qui court by Rémy Saglier via Flickr
vague et femme qui court
by Rémy Saglier
via Flickr

6 commentaires


    1. // Répondre

      Mais de rien. Je n’écris que ce que je pense !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *