Une si parfaite comédie de Cora Carmack

une si parfaite comedieT.2
texte de Cora Carmack

La Martinière – Fiction J, 2014

 

Mackenzie, dit Max, n’a pas un style de vie conventionnel. Tatouée, musicienne, danseuse de bar, elle cache cette facette de sa personnalité à ses parents. Aussi quand ils débarquent à Philadelphie, elle essaie de le leur cacher et se recrée un petit copain correspondant à leurs attentes, loin de son réel musicien. Cade, comédien qui se trouvait là au bon moment, est idéal pour le rôle.

 

Les éditions La Martinière ont le don de trouver des romances accrocheuses et addictives. Si je n’avais pas été totalement convaincue par le premier roman de Cora Carmack, Ce si joli trouble, j’ai ici été conquise.

C’est notamment dû aux deux personnages principaux. On retrouve Cade, le meilleur copain transi d’amour de l’histoire précédente, face à une belle jeune femme à la fois forte et pleine de fragilité. On sent dès les premiers chapitres une alchimie se crée entre les deux jeunes gens, et l’on comprend peu à peu les fêlures qui guident chacun de leurs pas.
Les arts ont aussi une place importante dans ce roman ce qui n’est pas pour me déplaire. La musique et le théâtre apportent un brin de fantaisie à cette romance aux réparties piquantes et à la sexytude assumée…

Se positionnant sur le genre New Adult, il y a donc quelques scènes de sexe ici et là. Mais je vous rassure, rien qui ne soit pas lisible par des adolescentes. C’est très romancé et certains passages doivent même être décodés… Et vous ? Que pensez vous de cette nouvelle tendance ?

 

challenge ya 41 litt 2014Challenge Young adult 4 chez Muti 22/65

Challenge 1% rentrée littétaire 2014 chez Hérisson

 

Pour en savoir plus :

@ mon avis sur le tome précédent Ce si joli trouble

@ les avis de Lizouzou et Francesca sur cet opus

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

effectivement j’imaginais assez Max comme ça…

une si parfaite comedie  - bonus

4 commentaires


  1. // Répondre

    Je ne suis pas fan de cette nouvelle tendance pour tout dire. J’ai lu Te succomber, et j’ai trouvé ça réellement trop facile… l’histoire semble avoir du fond, mais ce n’est qu’un pretexte. Bref ça ne me parle vraiment pas (mais il faut dire aussi que je n’aime pas la mouvance adulte 50 nuances… non plus!)


  2. // Répondre

    Je n’aime pas non plus ! En adulte ou “new adult”. (Mais j’avais aimé le bouquin de Cora Carmack, que je qualifierai de lecture soft et drôle. Les autres livres me font penser aux programmes de tv réalité qui mettent en avant le néant, la superficialité et la vulgarité.)
    Je préfère de loin la suggestion à l’étalage graveleux. :-)
    Et ce fichu film qui fait sa promo en ce moment, on en parle partout, y’en a marre ! …

    NB du 13 février : bon anniversaire !


    1. // Répondre

      Merci pour l’anniversaire. Et oui, Cora Cormack est dans une lecture bien plus soft et drôle que d’autres auteurs dans la mouvance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *