Le Petit loup rouge d’Amélie Fléchais

,

petit loup rougescénario et illustrations d’Amélie Fléchais
Ankama – étincelle, 2014

 

Une louve confia à son petit loup rouge un beau lapin à apporter à sa grand-mère (qui n’avait plus de dents pour chasser). Elle le mit en garde contre les dangers qui rodaient dans la forêt en particulier les chasseurs. Mais trop heureux de cette nouvelle liberté, le louveteau fut bien vite perdu et du s’en remettre à une jeune fille rencontrée au fond des bois…

 

Vous aurez vite reconnu le conte dont s’est largement inspirée Amélie Fléchais : Le Petit Chaperon rouge. Elle a choisi d’y inverser les rôles. Le petit louveteau se fait ainsi piéger par la fille du chasseur puis sauver par son père le loup.
Toutefois, il ne faudrait pas réduire cette histoire a une simple réécriture du conte de Perrault. En effet, l’auteure créée une genèse à l’intrigue en expliquant les raisons qui ont amené hommes et bêtes à se faire la guerre. Elle les traduit dans une comptine chantée par les deux camps ayant pour thème la défunte femme du chasseur. Je ne vous dévoilerai pas le contenu de cette comptine (ou plutôt de ces comptines) mais le scénario rappelle au final que chaque histoire à plusieurs versions et que notre propre vision d’un évènement peut ne pas être entièrement vraie.

« Je connais aussi cet air, mais j’ai souvenir de tout autres paroles. »

Pour les illustrations, Amélie Fléchais livre une fois de plus de splendides compositions sur de pleines doubles pages. On est très loin des bd traditionnelles découpées en cases. Les tons utilisés transmettent parfaitement les ambiances, tantôt joyeuses, tantôt angoissantes, qui parcourent le chemin du petit loup rouge.

boumabib.fr
boumabib.fr

La merveilleuse Amélie Fléchais transpose le Petit Chaperon rouge de Charles Perrault dans son univers onirique et lui insuffle tout son savoir-faire pour donner une bd enchanteresse. Un vrai coup de cœur.

 

bd_de_la_semaine_big_redchallenge petit bac 2015Avec ce titre je participe à la BD de la semaine chez Noukette

ainsi qu’au Challenge Petit BAC 2015 chez Enna (ligne BD, catégorie Animal)

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Jérôme, Moka, Lael et la Soupe de l’espace + Sandrine

@ découvrez aussi mon coup de cœur pour Chemin perdu, la précédente parution d’Amélie Fléchais

@ le blog d‘Amélie Fléchais

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

 une magnifique figurine réalisée par Sylvain Trabut à partir de cette histoire

by Sylvain Trabut
by Sylvain Trabut

20 commentaires


  1. // Répondre

    Magnifique oui ! Je l’avais repérée tu pense bien mais dans mon esprit c’était plutôt un album… Surlignée en tous cas !


    1. // Répondre

      C’est vraiment entre l’album et la bd mais vu qu’elle a été publiée chez Ankama, je l’ai considéré comme telle.


  2. // Répondre

    J’avais adoré ! Ce n’est peut-être pas tout à fait de la BD mais on s’en fiche, c’est tellement beau !


  3. // Répondre

    J’ai adoré. Évidemment.
    Je note Chemin perdu et vais lire ton article.


  4. // Répondre

    Bon encore une que je note. Le graphisme est très séduisant et le scénario m’intrigue.


  5. // Répondre

    j’adore cette incersion des rôles et la citation que tu as relevée. 🙂


      1. // Répondre

        Cela donne véritablement une idée du contenu que tu y trouveras.


  6. // Répondre

    Moi aussi j’ai adoré ce conte! Amélie Fléchais nous transporte toujours vers une autre réalité…tout à fait d’accord avec ton analyse! Merci Bouma pour la découverte…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *