Meto T.3 d’Yves Grevet

publication différée pour cause d’absence de connexion internet

meto 3T.3 Le Monde
texte d’Yves Grevet
Syros, 2010

 

Ça y est ! Enfin !


Meto est de retour dans la Maison, capturé par Job et ses soldats grâce aux Oreilles Coupées. Cependant, il n’est pas envoyé parmi les enfants qu’il a quitté en s’enfuyant. Il reprend la place qui lui aurait été assignée s’il ne s’était pas échappé.

Meto devient un membre du groupe E, un groupe d’élite de la Maison assigné pour les missions dangereuses sur le continent. Ses amis, eux aussi capturés, deviennent apprenti Soldat ou Serviteur. La vie reprend peu à peu une certaine routine pourtant Meto ne perd pas de vue son objectif : fuir sur le continent avec ses amis, quoi qu’il en coûte.

Enfin des réponses, et quelles réponses !

Yves Grevet m’a surprise une fois de plus par la puissance de son écriture et la subtilité de l’intrigue. Il s’est joué de moi jusqu’à la fin. Je croyais savoir ce qui allait se passer, et je ne savais rien.

Une merveilleuse trilogie qui tient ses promesses jusqu’au bout.

Si vous ne l’avez pas encore lu : qu’attendez-vous !!!

 

Pour en savoir plus :

@ mes avis sur les premiers tomes : T.1, La maison et T.2, L’île

@ la bande-annonce du tome 3 : ici

@ les avis de Tiphanya, Clarabel, Theoma, Anne, Sophie Pilaire de Ricochet et LirAdo (qui propose aussi une petite biographie) + Lancellau, Bladelor et Marylène

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une autre illustration de Thomas Ehretsmann, le dessinateur de la couverture

meto 3 - bonus
© T. Ehretsmann

 

 

8 commentaires


  1. // Répondre

    Gros coup de coeur pour cette série !!! J’en garde un excellent souvenir !


  2. // Répondre

    Encore un avis positif !

    J’espère que l’auteur nous proposera d’autres textes de cette qualité !


    1. // Répondre

      j’espère effectivement que d’autres textes vont suivre


  3. // Répondre

    Toujours pas découvert cette série… je sens que c’est mal…


    1. // Répondre

      quoi pas encore lu ! il faut combler cette lacune au plus vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *