Tom et le livre perdu de Surnaite

texte et illustrations de Margarita Surnaite
Gallimard jeunesse, 2019

 

A Lapin-ville, tous les lapins aiment lire. Mais Tom lui préfère partir à l’aventure, grimper aux arbres et explorer le monde. Aussi lorsqu’il trouve un livre abandonné, il décide de retrouver son propriétaire, ce qui le conduit dans une ville différente en tout point à ce qu’il connait.

 

Ce sont d’abord les couleurs douces de la couverture qui m’ont attiré vers cet album ; et puis en y regardant de plus prêt, j’ai vu ce beau livre jaune ouvert dans les mains du héros et derrière lui un mur de prospectus pour des ordinateurs et tablettes… Que pouvait donc raconter cette histoire ?

C’est une jolie fable qui met en scène un jeune lapin friand d’aventure qui ne comprend pas l’intérêt de ses pairs pour la lecture. En suivant la piste du livre perdu, il va se retrouver dans un monde peuplé d’humains tous penchés sur leur écran. Ce monde est gris, fade, et personne ne fait attention à lui… sauf une petite fille aux couleurs vives qui va finalement le prendre sous son aile. La complicité qui se tisse entre les deux personnages fait plaisir à voir et c’est finalement à elle, son amie, que Tom confira ce livre perdu, comme un cadeau d’adieu.

Il ne sera pas difficile pour les enfants de comprendre la critique de notre société qui s’est glissée dans cette histoire. Pour autant, l’autrice n’en fait pas le point central, elle relègue ce fait à un paysage étonnant qui conduit le héros à se poser des questions. Les pages finales finissent sur une mise en abyme qui fera sourire les lecteurs.

Une jolie lecture, aussi intéressante que porteuse de réflexion.

Challenge Je lis aussi des albums 2019 chez Hérisson 10/100

 

Pour en savoir plus :

@ pour feuilleter l’album c’est par ici

@ le site internet de l’autrice

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

Read more books than last year
by Aftab Uzzaman
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *