Papa est en bas de Sophie Adriansen

texte de Sophie Adriansen
Nathan, 2018

 

Le diagnostic est tombé. Le papa d’Olivia souffre d’une maladie orpheline dégénérative… Peu à peu il perd l’usage de ses muscles et bientôt il ne pourra plus monter à l’étage de leur maison, il devra rester en bas…

 

Sophie Adriansen a vraiment un talent pour raconter les histoires. Ici elle nous fait enfiler les chaussons de son personnage via la première personne du singulier. Avec Olivia, on voit petit à petit comment la maladie du père change le quotidien de la famille toute entière : de l’organisation des meubles, aux tours de garde de la nuit en passant par la venue d’une aide soignante. Très ancré dans le réel, on se représente facilement les bouleversements, en particulier pour Olivia.

Les sentiments de la jeune fille sont à fleur de peau et renvoient le lecteur à son propre ressenti. L’autrice a su apporté quelques touches d’humour pour éviter un récit trop plombant mais l’on ressort quand même de cette lecture le cœur gros. Car dans son soucis d’authenticité, Sophie Adriansen porte son histoire jusqu’à la fin de la vie du père d’Olivia.

Un récit juste, touchant, qui montre les conditions de vie des malades et de leur famille.

Challenge Young adult 8 chez Muti 13/65

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Pépita, #HastagCéline Noukette, Jérôme et Ricochet

@ le site internet de l’autrice

@ à découvrir sur le blog de sa plume : Max et les poissons

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

à la fois fascinant et angoissant

Hypnosis
by Thomas Hawk
via Flickr

Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *