Le Géant de Litchfield

texte et illustrations de David Litchfield
Belin jeunesse, 2017

 

Sélection du Prix des Incorruptibles 2018/2019 – catégorie CE1

Le GrandPa de Billy lui raconte souvent que le Géant protecteur de la ville leur est venu en aide. Et quand le petit garçon lui demande pourquoi personne ne l’a jamais vu, il parle de la peur de la différence dont les gens font preuve envers cet être gigantesque. Malgré tout, Billy décide d’aller vérifier si son grand-père dit vrai.

 

Deuxième album sélectionné coup sur coup par le Prix des Incorruptibles pour David Litchfield. Ici on trouve une jolie histoire, un brin fantastique, sur la différence, l’acceptation et l’amitié.

Le jeune Billy a du mal à croire son GrandPa quand celui-ci lui raconte tous les bienfaits du au géant qui habite la ville : il a réparé l’horloge de la ville, soutenu un arbre pendant une tempête, fait office de pont pendant une autre… Mais comme il vaut mieux voir pour croire, il conseille à Billy de se lever à l’aube pour rencontrer ce haut personnage. Mais la réaction de Billy est instinctive : il prend peur ! Et va donc réfléchir à son attitude et à comment réparer son erreur.

L’histoire est facilement compréhensible pour les plus jeunes mais ce sont encore une fois les merveilleuses illustrations pleine page qui retiennent l’attention. Le trait est plein d’entrain et de poésie ; le traitement des couleurs donne une ambiance toute particulière à l’histoire, et le géant a vraiment une bonne tête.

Challenge Prix des Incorruptibles 2018/2019 sur ce blog

 

Pour en savoir plus :

@ le site internet de l’auteur-illustrateur

@ mon avis sur L’Ours qui jouait du piano par le même auteur

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

on se sent forcément tout petit face à tant d’immensité !

#chicago #streetart #art #geants #michiganave
by grego1402
via Flickr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *