Le Jardin de Madame Li de Sellier et Louis

,

texte de Marie Sellier
illustrations de Catherine Louis
calligraphies de Wang Fei
Picquier Jeunesse, 2016

 

Sélection du Prix des Incorruptibles 2018/2019, catégorie CP

Madame Li va tous les jours puiser de l’eau à la rivière, portant deux gros pots au bout de sa palanche. Mais un jour, la jeune Yun lui fait remarquer que l’un deux est fêlé.

 

Voici une jolie fable aux accents asiatiques qui met en lumière le talent de conteuse de Marie Sellier et celui d’illustratrice de Catherine Louis. Un duo d’autrices qui fonctionnent à merveille et qui m’avait déjà séduite avec Le Petit Chaperon Chinois.

A gauche, le texte de quelques phrases est accompagné d’un élément calligraphié reprenant l’idée centrale exposée. A droite, l’image joue sur les contrastes avec un trait noir, épais, qui donne du mouvement aux matières utilisées pour le fond. L’ensemble se fait écho, donne envie de retrouver les repères exposés et de jouer avec ces illustrations aux accents d’ombres chinoises.

La morale, comme dans toute fable, est ravissante et se joue des mots : « Tu vois, Yun, ce n’est pas parce qu’on est vieux et un peu fêlé qu’on ne sert à rien. » A lire donc au premier comme au second degré pour comprendre que la sagesse est souvent l’apanage des plus expérimentés (mais pas que).

Un album aussi ravissant qu’enchantant !

Challenge Prix des Incorruptibles 2018/2019 sur ce blog

Challenge Je lis aussi des albums 2018 chez Hérisson 87/60

 

Pour en savoir plus :

@ le site internet de Catherine Louis

@ et un aperçu de la carrière de Marie Sellier

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

les jardins donnent toutes sortes de plantes…

Claude Ponti au jardin des plantes (Le Voyage à Nantes 2014)- Le poussin endormi
by Jean-Pierre Dalbéra
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *