Inséparables de Sarah Crossan

texte de Sarah Crossan
Rageot, 2017

 

Sélection du Prix des Incorruptibles 2018/2019, catégorie 3e-2nd

Grace a une sœur jumelle : Tippi. Elles ne s’entendent pas toujours, se moquent l’une de l’autre, mais s’aiment malgré tout d’un amour profond. Et il vaut mieux, car elles sont reliées ensemble du tronc aux pieds. Ainsi, elles ont 4 bras, 2 paires de poumons et 2 cœurs, mais elles n’ont que 2 jambes à elles deux… Alors, aller pour la première fois dans un lycée public parce que leurs parents n’ont plus les moyens leur donne quelques appréhensions…

 

Ce livre a fait grand bruit à sa sortie, que ce soit outre-manche ou en France. Il raconte à la première personne du singulier la vie hors norme d’une sœur siamoise et de sa moitié.

Les chapitres sont courts et irréguliers (parfois une demi-page seulement) et donnent au récit un ton particulier. Chacun est auréolé d’un titre annonciateur (dans une police manuscrite), à la manière d’un journal intime qui aurait été commenté. On entre facilement dans ce récit et l’on y découvre des adolescentes presque comme les autres, avec des amourettes, des envies de liberté, des choix à faire pour l’avenir… On voit aussi tout le côté médical de leur pathologie et les conséquences de leur originalité sur la vie de leur famille. D’ailleurs, le roman est une véritable exploration des relations familiales qui se sont tissées autour de ce duo, le tout fait avec sensibilité et empathie.

Je ne voudrais pas en dire trop, de peur de gâcher la lecture de ce roman, mais c’est un bon condensé d’émotions qui m’a franchement retournée à la fin.

Challenge Young adult 8 chez Muti 7/65

Challenge Prix des Incorruptibles 2018/2019 sur ce blog

Objectif lecture de janvier 2018

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Lecture Jeunesse, Tom et Bob

@ le site internet de l’autrice

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une des couvertures anglo-saxonne du livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *