La Princesse au si petit pois de Camillieri

,

texte et illustrations de Martine Camillieri
Seuil jeunesse, 2016

 

Au royaume Berlingot, le Prince Macaron se désole de trouver l’amour, surtout que sa mère veut le marier à une princesse, une vraie ! Ayant consulté une voyante qui lui confirma que sa dulcinée l’attendait dans un autre royaume, le Prince Macaron partit en voyage accompagné de ses deux acolytes Noisette et Praliné.

 

Après avoir accompagnée Angélique Villeneuve dans la création du conte détourné Les Très petits cochons, Martine Camillieri se lance seule avec cette version de La Princesse au petit pois d’Andersen où elle réalise le texte et les compositions photographiques.

Le texte est franchement rigolo avec toutes ces références culinaires glissées ici et là en hommage au petit pois du conte original. Mais ce que l’on retient surtout à la lecture de cet album, ce sont les photographies qui l’illustrent. L’autrice a créée des scènes avec des objets du quotidien et nombre jouets : poupées, peluches, dinette mais également éponge, pots de yaourts… Les couleurs acidulées ressortent magnifiquement que ce soit sur le fond blanc du studio photographique ou sur le vert de l’herbe lors du voyage des héros.

Ce travail de composition ravira franchement les enfants car il donne envie d’aller fouiller dans des malles de jouets et de se créer tout un tas d’histoires. Et pour continuer sur sa lancée, on peut aussi découvrir Le Trop petit poucet qui vient de sortir chez le même éditeur.

Challenge Je lis aussi des albums 2018 chez Hérisson 52/65

Challenge Objectif lecture 2016 sur ce blog

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Clarabel, Liyah et Marje

@ le site internet de l’autrice

@ quelques pages à feuilleter par ici

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

n’est pas princesse qui veut !

princess
by Jon Rawlinson
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *