Calpurnia T.1 de Collignon

d’après le roman de Jacqueline Kelly
adaptation et dessins de Daphné Collignon
Rue de Sèvres, 2018

 

États-Unis, Texas, 1899. Calpurnia, dite Callie, est la seule fille d’une fratrie de sept enfants. Entourée de ses frères, de ses parents et quelques domestiques, elle raconte son quotidien dans un cahier où elle consigne ses observations, ses réflexions et ses sentiments face aux changements qui surviennent.

 

Je n’ai pas lu le roman de Jacqueline Kelly publié en 2013 par l’école des loisirs mais j’ai été ravie par cette adaptation graphique qui m’a permis de découvrir l’univers si particulier de la jeune Calpurnia.

Racontée par la jeune fille elle-même, on plonge dans son quotidien dès les premières pages où elle présente sa famille, son environnement et sa passion pour la nature (grâce à nombre de croquis). On la sent envieuse de ses frères face aux obligations liées à sa condition féminine. Elle est donc ravis quand son grand-père, chercheur scientifique, la prend sous son aile. Du haut de ses onze ans, Calpurnia appréhende le monde qui l’entoure avec un sens aigu de l’observation et une naïve honnêteté.

La bd est découpée en 4 chapitres. Chacun est introduit par quelques phrases de contexte, écrites sur fond noir ; le but étant de rappeler le côté journal du récit. Ils racontent chacun un épisode important de la vie de la jeune fille tel que la découverte de sa vocation de naturaliste.

Le trait de Daphné Collignon m’a complètement charmée. Elle alterne de véritables croquis (comme dans un cahier d’observation naturaliste), des petits dessins (qui pourraient être de la main de la jeune fille) et des cases pleines aux tons surannés, le tout sans jamais perdre le lecteur ou nuire au rythme du livre.

Vraiment une très belle bd dont j’attends la suite avec impatience pour voir où nous mènerons les aventures de la jeune fille.

.

Une participation à la BD de la semaine chez Noukette

qui entre dans mon objectif lecture de ce mois de mai.

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Mylène, Lael et Lirado

@ quelques pages à feuilleter chez Rue de Sèvres

@ et le roman original à découvrir chez Pépita

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

la jolie couverture du roman d’origine

21 commentaires


  1. // Répondre

    Il m’attend dans ma PAL ! Je crois que je vais adorer moi aussi


  2. // Répondre

    je suis hyper curieuse de découvrir la suite moi aussi !! (et pourquoi pas le roman 😀 )


  3. // Répondre

    Charmé moi aussi par le trait de Daphnée Collignon, il faut que je me le procure !


    1. // Répondre

      Les dessins sont vraiment magnifiques effectivement.


  4. // Répondre

    Je la note pour la médiathèque et j’y jetterais un œil au passage 😉


  5. // Répondre

    Je l’ai feuilletée en librairie et c’est une BD très séduisante, au sujet de laquelle je ne lis que du bon. J’espère que ma médiathèque l’achètera.


  6. // Répondre

    Il arrive bientôt en bibli, je suis très tentée ! Il faudra que je surveille sa sortie !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *