Le Garçon qui parlait avec les mains de Beau et Doumont

,

texte de Sandrine Beau
illustrations de Gwenaëlle Doumont
Alice jeunesse – Primo, 2015

 

Sélection du Prix des Incorruptibles 2017/2018 – catégorie CE2/CM1

L’arrivée d’un nouvel élève dans sa classe intrigue la jeune Victoria car il ne ressemble pas aux autres : il est espagnol et surtout il parle avec les mains. Quelle drôle de façon de communiquer ! Mais tout s’explique lorsque leur enseignante explique à la classe que Manolo est sourd…

 

Ce court roman traite avec intelligence de la différence liée au handicap et de l’intégration de celui-ci dans le système scolaire. Le personnage de Victoria est vivifiant, bienveillant et montre à quel point les enfants peuvent s’affranchir des barrières et des a priori posés par les adultes. Elle accepte ce nouvel élève sans se poser de questions, ou plutôt si, en s’en posant dans le but de comprendre le garçon.

Le côté exclusion lié aux handicaps (car ne nous leurrons pas il existe) vient avec l’intervention de certains parents d’élèves qui ont peur que leurs enfants prennent du retard en classe, l’enseignante étant selon eux accaparée par le jeune sourd. J’ai aimé que Sandrine Beau ne fasse pas de ce point de vue une généralité chez les adultes et que certains (comme la mère de Victoria) s’insurgent de telles pensées. Le moyen pour renverser la situation est bien trouvée et sera facilement comprise des enfants qui ont souvent des exposés à faire en classe.

Les illustrations couleurs qui parsèment le roman donnent un côté ludique et enfantin au roman, le ciblant vers de jeunes lecteurs. En tout cas, un livre optimiste qui montre que les différences sont une force pas une faiblesse !

Challenge Prix des Incorruptibles 2017/2018 sur ce blog

Challenge Young adult 7 chez Muti 26/50

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Vivrelivre et Ricochet

@ le blog de Sandrine Beau

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

savoir tendre la ou les mains…

Lauralie
by Louise Leclerc
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *