Miss Pook T.1 de Bertrand Santini

T.1, Miss Pook et les enfants de la lune
texte de Bertrand Santini
Grasset Jeunesse, 2017

 

Miss Pook, la nouvelle gouvernante d’Elise, est bien différente de la vieille Hortensine. Elle invite la jeune fille à explorer différents domaines pour préciser ses goûts, elle lui fait découvrir le monde environnant mais surtout elle a quelque chose de magique… Elle sait prédire l’avenir et voler à dos de cerf-volant. Aussi quand Miss Pook affirme que les parents d’Elise veulent la manger, celles-ci s’enfuient au plus vite.

 

Bertrand Santini a vraiment le talent pour raconter ces histoires rocambolesques que l’on aimerait tant pouvoir vivre en vrai (ou pas). On suit ici les aventures de la jeune Elise dans le Paris du début du XXème siècle. On la découvre ignorante du monde et de ses coutumes mais avide de connaissances. Alors, forcément, elle ne peut croire les dires de Miss Pook, alors que nous, lecteurs, voulons la mettre en garde car nous avons déjà compris sa nature réelle.

Le récit prend un tournant inattendu quand la sorcière l’emmène dans son logis : sur la lune ! Elle y découvre une faune et une flore pas croyable qui vont tantôt l’aider, tantôt lui mettre des bâtons dans les roues.

Les chapitres sont courts et les rebondissements s’enchaînent sans laisser aucun temps mort ; Ddautant plus que Santini réinterprète à sa façon un certain nombre de mythe : le Sphynx, le faune, le vampire, le fil d’Ariane, les extraterrestres… Il y en a pour tous les goûts sans que cela ne soit jamais confus.

Je me suis beaucoup amusée avec cette lecture et vu la révélation finale, j’ai hâte de voir ce que réserve la suite.

 

Challenge Young Adult 7 chez Muti 20/50

Challenge PAL en séries sur ce blog (+1)

Objectif lecture de janvier 2018

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Pépita, Noukette, Jérôme et Za

@ à découvrir du même auteur sur le blog : Le Yark et Hugo de la nuit

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

j’imagine assez bien la Lune comme ça

Vento sul Piccolo Colbricon
by Chiara Leonardi
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *