Baleine rouge de Montmoulineix

baleine rougetexte de Michelle Montmoulineix
hélium, 2017

 

Delphine passe ses vacances au bord de la mère avec son père et sa nouvelle compagne. L’environnement marin lui rappelle sa mère aussi est-elle fascinée par une vieille femme qui semble appartenir à cette immensité tant elle y est à l’aise. En rencontrant Thomas, un adolescent du coin, elle va entrer dans la légende de Marina, l’enfant-baleine.

 

Baleine rouge est un texte mystérieux où deux récits s’emboîtent et se répondent.

Il y a le quotidien de Delphine, adolescente blessée par le départ de sa mère, un abandon qu’elle ne comprend pas et qui lui pèse d’autant plus que son père a une nouvelle femme dans sa vie. La jeune fille apparaît fragile et hésitante face à sa vie et son futur. Elle cherche des réponses dans les signes qu’elle aperçoit.

Il y a Eliaz, qui un siècle auparavant, s’engage sur un bateau de pêche pour subvenir aux besoins de sa famille. Son aventure en mer l’amène dans le Grand Nord où ses talents d’archer vont séduire hommes et baleines. Il en ramènera un butin pas comme les autres.

Il y a, entre les deux, un monde de légendes, un monde inconnu et l’immensité de la mer qui attire les hommes malgré les dangers qui la peuplent.

Michelle Montmoulineix signe un roman aux accents écologiques empreint d’une certaine magie. Avec les histoires qui font des va et vient entre elles, il n’est cependant pas si facile à lire. Je le conseillerais donc à partir de 11/12 ans.

challenge ya 6

Challenge Young adult 6 chez Muti 35/80

objectif lecture d’avril 2017

 

Pour en savoir plus :

@ l’avis de Bob et Jean-Michel

@ quelques mots sur la vie de l’auteure

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

un phare rouge pour surveiller les baleines…

Le chaperon rouge / Phare des baleines by Jacques Isner via Flickr
Le chaperon rouge / Phare des baleines
by Jacques Isner
via Flickr

2 commentaires


  1. // Répondre

    Superbe photo !
    Je regrette que mes enfants aient grandi : je ne lis du coup plus d’albums…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *