Heure du Conte #03

Cela fait un moment que j’ai évoqué ici mon travail à la bibliothèque.

Je vous propose donc une immersion dans une Heure du Conte pour les enfants à partir de 4/5 ans ayant pour thème :
LES ANIMAUX EN DEVINETTES

Je ne sais pas vous, mais moi et mes petits bouts nous adorons les livres-jeux, et contrairement à ce que l’on pourrait penser beaucoup sont facilement exploitables en groupe.

.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

 

au-bureau-des-objets-trouvesAu bureau des objets trouvés
texte et illustrations de Junko Shibuya

Actes Sud Junior, 2016

 

Une histoire espiègle et originale qui retrace la vie du gardien de ce bureau des objets trouvés spécial animaux.  Le vieux chien va rendre à chacun une partie de sa tenue qu’il a perdu : l’écharpe du chat, le pull du chevreau… On s’amuse à découvrir des animaux qui ne sont pas ceux que l’on pense au fil des pages et la jolie chute finale vient conclure le tout comme il se doit. En plus, j’aime beaucoup ces illustrations faites d’aplats de couleurs où l’on reconnaît un trait typiquement japonais (où tout du moins sont-ils nombreux à utiliser cette technique).

Cet album capte rapidement l’attention des jeunes lecteurs et fait donc une très bonne introduction à la séance de lecture.

.

cui cui rivoalCui Cui
texte et illustrations de Marine Rivoal
Rouergue, 2016

 

Chaque animal s’amuse en imitant un autre et c’est aux petits lecteurs de deviner grâce à un habile jeu de ressemblance. Un album coup de cœur dont je vous avais parlé plus en détail par ici.

J’adore ce livre mais n’étais pas totalement convaincue d’en faire la lecture à un groupe car le mélange des couleurs des images rend parfois leur lisibilité peu aisée. Malgré tout, il a eu beaucoup de succès auprès des enfants qui ont aimé le chatoiement des couleurs et la forme randonnée de l’histoire.

 

devine-qui-se-cache-derriere-le-cochonDevine qui se cache derrière le cochon
texte et illustrations de Toshio Fukuda
Albin Michel Jeunesse, 2008

 

Un album jeu accessible aux tout-petits qui doivent deviner quel animal sera le suivant dans cette queue leu leu rigolote. Les animaux sont facilement reconnaissables tant dans la description qui en est faite que dans les illustrations pleine page colorées. La page finale montre la ribambelle d’animaux qui discutent comme de bons amis et vient conclure le jeu telle une histoire ce que j’ai particulièrement apprécié (et qui n’est pas forcément le cas de tous les albums jeux).

Un album qui marche à tous les coups que ce soit en lecture individuelle ou en groupe, avec des petits ou des plus grands.

 

sauf-siSauf si 
texte et illustrations de Jim Averbeck
Kaléidoscope, 2012

 

Jouant autour de la petite ritournelle « sauf si », voici un album randonnée autour des apparences. Il apprend à ne pas se fier à sa première impression au risque de passer à côté d’un dinosaure fabuleux abris pour un œuf. Côté image, l’auteur va à l’essentiel avec un fond minimaliste aux tons neutres qui met en avant le propos de l’histoire.

Un album qui plait aux petits comme aux grands de part le dinosaure de la couverture mais pas que. On sent bien que le côté faux semblant parle aux enfants.

 

pour 3 étoiles
pour 3 étoiles

Le Crocolion
un documentaire animalier d’Antonin Louchard

Thierry Magnier, 2013

 

Entre album et documentaire l’auteur nous emmène à la découverte d’un animal extraordinaire où l’impertinence est de mise. Sélection du Prix des Incorruptibles 2014-2015, catégorie Maternelle, j’en avais déjà parlé ici.

Inutile de vous dire que cette lecture rencontre un succès phénoménal auprès des enfants entre le monstre sorti tout droit de l’imaginaire et le côté scatologique de la réponse scientifique. Succès garanti !

 

il-ne-faut-pas-habiller-les-animauxIl ne faut pas habiller les animaux
texte de Judi Barrett
illustrations de Ron Barrett
l’école des loisirs, 1971 pour la première édition

 

Classique de la littérature de jeunesse qui a bercé mon enfance par son humour et son impertinence, cet album so vintage montre avec un dessin fin et élégant des animaux habillés comme des hommes, et d’y aller de son petit commentaire qui vient exacerber la démonstration.

Pour moi il fait vraiment partie de ses incontournables et les enfants ont l’air d’accord avec moi à chaque fois que je le raconte. Je m’étonne d’ailleurs de ne pas en avoir parler avant sur le blog.
Un coup de cœur qui dépasse le temps.

 

cache-cache-kitzingCache-cache
texte et illustrations de Constanze v. Kitzing
la joie de lire – les versatiles, 2009

 

On retrouve le trait reconnaissable de la créatrice de Pingouin glacé dans une histoire de cache-cache entre un lionceau et ses amis animaux. Le texte répétitif et le jeu fort connu des touts-petits attireront l’attention mais c’est surtout ce formidable jeu d’illustrations autour de la matière et des couleurs qui a retenu mon attention.

Une lecture dynamique par le texte et douce par les tons utilisées dans les images qui attirent les sourires des bambins avec facilité.

cache-cache-kitzing-photo

sous-la-toise.

Sous la toise
de Keitarô Kikaseya et Jun Takabatake
Picquier jeunesse, 2015

 

Un album qui pourrait tout aussi bien être un documentaire tant il donne de vraies informations sur la taille des animaux sauvages et ce n’est pas le docteur gorille qui vous dira le contraire. Par contre, ils lui donnent bien du fil à retordre pour passer sous cette fameuse toise. Une histoire pleine d’humour avec des dessins très dynamiques et colorés.

Petits et grands ont apprécié.

 

a-poils-escoffierA poil(s)
texte de Michaël Escoffier
illustrations de Kris Di Giacomo
Kaléidoscope, 2008

 

Quand le lion enlève son pelage pour ne pas souffrir de la chaleur, le zèbre en profite et revêt le costume tant redouté pour faire une bonne farce. Son pelage rayé lui fait le bonheur de l’autruche et ainsi de suite… mais à tous changer de peaux faites bien attention à qui vous avez affaire !
Je m’étonne de ne pas vous avoir encore parlé de cet album car j’aime beaucoup le travail de ces deux auteurs. Façon randonnée, et avec un humour bien senti, on explore la savane et on revêt une peau qui n’est pas la notre. Côté illustrations, toujours ce trait et ce mélange de crayons, feutres et peintures pour un style inimitable.

Un album qui fait écho à la première lecture de cette heure du conte et qui vient finir la partie « histoire » de l’animation pour se concentrer par la suite sur des albums jeux participatifs.

a-poils-escoffier-extrait

+ Des livres jeux-devinettes qui peuvent faire l’objet de jeux à plusieurs ou en solo :

L’animaux / Michaël Escoffier et Matthieu Maudet – Frimousse, 2015
[très accessible, autour des noms d’espèces mêlant des animaux]
Devinettes en petits morceaux / Chiara Armellini – La Joie de Lire, 2012
[une poésie en devinette sur la page gauche et en face des petites formes géométriques éparpillées sur la page qui viennent construire la réponse sur les pages de derrière : très poétique et pour les plus grands]
Animaux surprises / Gilbert Legrand – Sarbacane, 2015
[animaux réalisés avec des objets du quotidien détournés, mon avis par ici]
A poils… ou à plumes ? / Stéphane Frattini – Milan, 2007
[un documentaire ludique où les pelages ont été photographiés en gros plans pour désarçonner les lecteurs]

.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

.

Voilà pour la séance clef en main que je vous proposais aujourd’hui.

Rien de sensationnel ni d’irréalisable par vos bons soins, juste une illustration du travail de bibliothécaire au quotidien.

Et bon week-end à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *