Sauvage d’Emily Hughes

,

sauvage hugestexte et illustrations d’Emily Hughes
1ère édition : Autrement jeunesse, 2014
2ème édition : Casterman, 2016

 

Sélection du Prix des Incorruptibles 2016-2017, catégorie CP

Quand un bébé né il s’adapte à son environnement. C’est exactement ce qui arrive à cette petite fille née dans les bois et élevée par les animaux. Aussi quand des humains la ramène à la civilisation, la petite sauvage ne peut s’y habituer.

 

Dans cet album, Emily Hughes revient à l’état sauvage et nous parle avec humour du besoin de rester soi-même au delà de ce que veut imposer la société. On assiste à la naissance et à l’éducation d’une jeune humaine par les habitants de la forêt. Elle est heureuse jusqu’au jour où des animaux bizarres l’enlèvent à sa vie et veulent la faire correspondre à leurs attentes d’humains. La petite « sauvage » reprend alors ses droits et rentre chez elle où on l’accepte pour ce qu’elle est.

J’ai trouvé dans cette histoire une belle métaphore sur la différence et tout ces carcans que la société impose. Ne pas être comme les autres peut être salutaire. Je ne sais pas si des enfants de CP y verront les mêmes choses que moi mais l’histoire au premier degré est elle-aussi très belle.

« Tout le monde se souvint du jour où elle partit.
Et chacun sut alors qu’elle n’était pas faire pour vivre ici. »

Il y a un véritable travail de sens entre le texte et les illustrations qui se fait par le léger décalage entre les deux. Les mots suggèrent une situation que les images montrent avec simplicité. En plus, le coup de crayon d’Emily Hughes dresse de très beau paysages et des personnages dont les attitudes sont facilement lisibles. Les grands yeux de l’héroïne mangent son petit visage rond et transpercent le regard du lecteur semblant le questionner sur le sens de la vie.

Véritablement, un bel album à découvrir.

sauvage hughes (3) - photo

 

J’en profite également pour vous parler d’un autre album que l’auteure a illustré :

mon tout petit oursMon tout petit ours
texte de Sean Taylor
illustrations d’Emily Hughes
Milan, 2016

 

Retrouvez dans cet album la relation père-fils de deux ours qui vont à la rivière chercher un peu de fraîcheur. On sent la complicité entre les deux personnages, leur besoin de prendre soin l’un de l’autre, les paroles d’encouragement. Et puis il y a ces magnifiques illustrations de la nature d’Emily Hughes qui donnent envie de se prélasser dans la forêt, de suivre les pérégrinations de ce joli duo.

Avec des tons doux, elle apporte une sérénité tranquille à une histoire pleine de délicatesse. Une illustratrice à suivre.

mon tout petit ours - photo

 

challenge incos 2016-2017challenge je lis aussi des albums 2016Challenge Prix des Incorruptibles 2016-2017 sur ce blog

Challenge Je lis aussi des albums 2016 chez Hérisson 63 et 64/100

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Ricochet, Za, Clarabel et la Soupe de l’espace sur Sauvage

@ ceux de Gaëlle et Laël sur Mon tout petit ours

@ le tumblr de l’auteure

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

un croquis signé Emily Hughes qui me plait beaucoup

emily hughes - bonus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *