Journal d’un nul débutant de Luc Blanvillain

journal d'un nul débutanttexte de Luc Blanvillain
l’école des loisirs – neuf, 2014

 

Nils entre en 6ème. Il ne veut plus être catégorisé en fonction de ses notes, défini par ses prouesses scolaires. Il rêve d’une vie d’ado banal avec la possibilité de se coucher tard, de jouer à la console… Le problème, c’est que ce n’est pas si facile de passer du top à la nullitude.

 

L’école et le collège en particulier sont régis par des codes. Nils en est bien conscient et espère passer sous les radars qui pourraient lui pourrir la vie. Dès les premières lignes de ce journal intime, on sent bien que la décision de devenir nul est réfléchie, posée et à été étudiée avec attention avant d’être adoptée. Tout le personnage est là. Nils organise même ses échecs et ses déceptions.

A partir de ce postulat, Luc Blanvillain trace le parcours de cet adolescent qui au final aimerait être aimé et reconnu pour lui-même ; pas par ses notes comme ont tendance à le faire ses parents, ses professeurs et la majorité de ses pairs. Non, il voudrait se faire des amis sur la base de sa personnalité mais quand on commence par un gros mensonge, il est difficile d’imaginer une fin heureuse…

« J’ai failli protester, contrarié de voir ma sœur s’attribuer le mérite de ma nullité, si durement conquise. »

L’écriture de Luc Blanvillain est pétillante, pleine d’humour et de situations cocasses. On pourrait se dire que certains passages sont tirés par les cheveux. Oui. Mais cela accentue encore le côté loufoque de ce roman.

J’ai passé un très agréable moment de lecture, amusant et c’est tout ce que je demandais. A lire dès 10 ans.

« Pour la première fois de notre vie, la paume de ma soeur entrait en contact avec mon épiderme sans y laisser un bleu. »

 

1 litt 2014challenge ya 4Challenge 1% rentrée littéraire 2015 chez Hérisson

Challenge Young adult 4 chez Muti 25/65

Challenge Petit BAC 2015 chez Enna (ligne Roman, catégorie Gros mots)

challenge petit bac 2015

Pour en savoir plus :

@ les avis de Pépita, Kik, Lael, Thalie, Anne, Dorot et Ricochet

@ découvrez aussi Cupidon power de Luc Blanvillain, un texte pour la même tranche d’âge et avec autant d’humour que celui-ci

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

le collège, un monde nouveau à apprivoiser

by Sebastien Wiertz via Flickr
by Sebastien Wiertz
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *