Petites lectures #09

, ,

 J’aime cette rubrique qui s’est crée d’elle-même et qui me permet de parler de ces petites lectures qui rythment mon travail.
Parce qu’elles sont moins nourrissantes, elles sont souvent laissées de côté. Pourtant je trouve ça toujours plus compliqué de raconter en peu de mots…

Petit florilège de mes derniers coups de cœur.

 

parfum du voyageLe Parfum du voyage
texte d’Anne Bouin
illustrations de Vincent Bourgeau
Autrement, 2014

 

Partir en voyage avec des animaux peut être contraignant mais aussi très enrichissant. Tendez le nez et humez avec ce fin équipage le parfum du voyage !

« J’ai écouté le silence du désert. »

 

Cet ouvrage, oscillant entre album et roman, a su me séduire par la poésie de ses mots : véritable invitation au voyage. L’histoire est un peu loufoque avec cet homme seul mais pas solitaire qui choisi de partager ses rêves avec ses compagnons animaliers.

Les illustrations apportent un côté enfantin à l’histoire par leur fantaisie et le jeu des couleurs dominantes : bleu et noir. Au final, on embarquerait bien avec toute cette ménagerie vers de nouveaux continents.

logo je lis aussi albums 2014Ce livre rentre dans le cadre du Challenge Je lis aussi des albums 2014 chez Hérisson 53/100

 

maintenant nous sommes deuxMaintenant nous sommes deux
texte d’Antonio Malpica
illustrations de Mélanie Rutten
l’école des loisirs – Mouche, 2014

 

Nul Mud vient de Mars pour conquérir la Terre. Il a intégré une famille pour une mission d’infiltration mais se retrouve confronter à un horrible monstre fait de cris et de pleurs.

 

Dès les premiers mots on comprend parfaitement la métaphore employé par Antonio Malpica pour parler de l’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille. Raconté à la première personne par Nul Mud, Tavo de son vrai prénom, et découpé en courts chapitres sous forme de compte à rebours, le roman aborde de manière ludique et métaphorique les angoisses d’un aîné.

Le travail de Mélanie Ruttent pour les illustrations est empreint de douceur et permettra aux plus jeunes enfants de se rendre rapidement compte que la partie « extraterrestre » du récit est en réalité un jeu enfantin.

© boumabib.fr
© boumabib.fr

Un texte plein de fantaisie et de poésie, qui en plus finit sur une touche optimiste car les enfants sont toujours enclin à s’accepter les uns les autres.

 

 

livraison d'amoureux à domicileLivraison d’amoureux à domicile
texte de Cathy Ytak
Syros – Mini, 2014

 

Le papa de Vincent, 8 ans et Lison, presque 11, est parti de chez eux laissant une mère triste et seule à tel point qu’elle n’a plus la force de cuisiner et ne fait que des surgelés.

 

Ce roman apparaît presque trop court (surtout pour l’adulte que je suis). On ne fait que survoler une situation familiale compliquée et des enfants qui se posent beaucoup de questions sur leurs parents.

Raconté par Vincent à la première personne, on découvre une fratrie soudée face au vide sidéral que constitue leur frigo. Car le récit joue sur les situations humoristiques se focalisant sur les repas de ces jeunes enfants pour parler d’une situation plus dramatique.

J’ai beaucoup aimé la fin qui montre qu’il n’y a pas que l’arrivée d’un nouvel amoureux qui peut redonner le sourire. Un joli texte à faire découvrir aux enfants dès 7/8 ans.

 Ce livre compte pour le Challenge Young adult 3 chez Mutiya 2013

 

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Pépita, Faelys, Loula, Val et Catherine sur Le Parfum du voyage

@ le blog de Cathy Ytak, auteure de Livraison d’amoureux à domicile

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus : 

un petit bonus qui combine les sentiments amoureux et le voyage…

petites lectures 06 - bonus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *