Petit lapin rêve de gloire d’A. Chardin et M. Rigaudie

petit lapin reve de gloiretexte d’Alexandre Chardin
illustrations de Mylène Rigaudie
Casterman – les albums, 2013

 

Avec une maman lapin si bonne conteuse, Achab son lapereau eu aussitôt envie d’aventures et de gloire. Aussi fugua-t-il un beau matin et embarqua-t-il à bord d’un petit radeau pour défier les flots.

 

A la manière de certains contes ou de poésies, le texte de cet album est tout en rimes. Elles sont très imagées et conviennent parfaitement au récit héroïque du lapereau. Franchement, c’est une vraie joie à lire et à écouter. Les épreuves d’Achab le petit lapin se succèdent et rien ne semble faire peur à l’intrépide. Au contraire à chaque fois qu’un animal tente de le mettre en garde, le lecteur entend la ritournelle « Achab adora cette histoire. Petit lapin rêvait de gloire.« 

© boumabib.fr
© boumabib.fr

Pour les illustrations, elles s’étalent sur de grandes doubles pages et ont été réalisées aux crayons. Les tons restent dans les couleurs de la nature et se déploient autour des marrons, oranges et verts. Mylène Rigaudie a choisi de donner à son personnage central une bouille enfantine et malicieuse, qui regarde toujours vers le lointain et apparaît donc presque toujours de profil. Je me suis régalée à observer l’avancée de cette merveilleuse aventure.

Cet album est une jolie réussite et j’espère qu’Achab verra paraître d’autres albums autour de ses aventures.

 

logo je lis aussi albums 2014Challenge Je lis aussi des albums 2014 chez Hérisson 46/100

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Histoires sans fin, Marie, Comptines, Enfantipages et Yana

@ le blog de Mylène Rigaudie et son portfolio

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

le prénom du lapino serait-il une référence au Capitaine Achab de Moby Dick ?

petit lapin reve de gloire - bonus

 

6 commentaires


  1. // Répondre

    Bonjour, je suis le papa d’Achab…et pour répondre à la question posée: oui, Achab est une référence à Moby Dick mais c’est un Moby Dick inversé puisque la baleine (cachalot dans le l’histoire de Melville) sauve le lapin alors que dans l’histoire originale, le navire et son capitaine sont coulés par le cétacé…
    Merci pour votre article, adorable personne. Quant à un autre tôôôme, qui sait…
    lapinement
    A. Chardin


    1. // Répondre

      Merci pour ce petit mot grâce auquel j’en ai appris un peu plus sur la genèse de cet album.
      J’attendrais donc patiemment les aventures d’Achab.


      1. // Répondre

        Je viens d’avoir la confirmation de mon éditrice: une nouvelle aventure sortira en Aout…2015, toujours chez Casterman. Et cette fois, c’est une petite lapine intrépide qui aura la vedette…Parce qu’il n’y a pas que les garçons qui veulent vivre des aventures…
        A bientôt


        1. //

          Super ! Et en plus avec une lapine, vivement l’année prochaine
          et bon courage dans la réalisation de votre projet.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *