Petites lectures #08

,

 Je lis pas mal de petites choses pour mon travail.
Voici des textes qui ont su retenir mon attention pour leur justesse de ton et l’efficacité de leur plume.

 

chasse a l'amoureuxLa Chasse à l’amoureux
texte de Gilles Abier
illustrations de Benoît Perroud
Actes Sud Junior – Benjamin, 2013

 

Cela fait déjà trois fois que la maman de Léa, Louis et Léo changent ses plans à cause de son nouvel amoureux. Pour les enfants, c’est la goutte d’eau de trop ! Ils décident de chasser cet homme lors d’une soirée épique !

 

J’aime l’écriture de Gilles Abier. Il est capable de croquer les situations avec humour et simplicité. Pour les enfants de cette histoire, on comprend bien vite qu’il leur ai difficile de partager leur mère. Ils ont l’impression d’être dépossédés de leur point d’encrage, pire de passer après ce nouveau venu, eux qui ont toujours été le centre de sa vie. La fin est une jolie trouvaille pour montrer aux enfants qu’ils n’ont pas toujours leur mot à dire dans ce type d’histoire. A lire dès 8 ans.

 

du balai le loupDu balai, le loup !
texte de Blandine Aubin
illustrations de Frédéric Pillot
Milan – Poche Benjamin Quelle rigolade, 2013

 

Le Loup futté auquel est abonné Loupetou lui donne des idées inspirées des contes pour attraper son déjeuner. Mais il fait finalement peu le poids face à la corvée du ménage.

 

Vraiment adapté aux jeunes lecteurs débutants, ce petit livre reprend les astuces des loups mythiques comme celui des 3 petits cochons, des 7 chevreaux ou du petit chaperon rouge. Les références sont explicites et parlerons à tous.
Très illustré, avec un trait humoristique et coloré, il plaira aux lecteurs débutants dès 7 ans.

 

mollo mollo le matinMollo mollo le matin et pas trop vite l’après-midi
texte de Gaia Guasti
Thierry Magnier – Petite poche, 2013

 

Prune passe ses vacances chez son grand-mère dans le minuscule village de Mollo-en-Borgne où tout le monde la connaît et vis et versa. Elle y attend avec impatience la lettre d’Augustin, dont elle est amoureuse…

 

Gaia Guasti nous enchante une fois de plus avec son art des mots et des sentiments. Elle brosse ici le portrait d’une jeune fille esseulée en pleine campagne avec des vieux sourds, mal-voyants ou fous pour toute compagnie. Pourtant au fil de l’histoire, ils vont se révéler d’un grand secours.

« Ils sont tous là, les vieux de Mollo. Il n’y en a pas un entier, et pourtant ils se sont mis en quatre. »

Je vous laisse la surprise quand à la fin de l’histoire. Sachez juste qu’elle est savoureuse à souhait et qu’elle arrache un sourire amusé même aux plus blasés. Dès 8/9 ans.

 

 

sorciere sa fille et le loupLa Sorcière, sa fille et le loup
texte de Jean Leroy
illustrations de Matthieu Maudet
Ecole des loisirs – Mouche, 2014

 

Recueillie bébé par une sorcière, la petite fille a bien grandi. Elle rencontre un jour un vieux loup qui va devenir son ami. Mais avec une mère sorcière, il faut s’attendre à ce qu’elle n’apprécie pas cette nouvelle complicité.

 

Nous retrouvons avec joie les personnages du roman Le Panier qui ont grandi et vieilli. L’arrivée d’un troisième larron dans cette famille composée va déstabiliser la situation et créer des tensions. Seul un combat commun pour sauver la petite fille des griffes de braconniers permettra aux deux ennemis de s’allier.

© Matthieu Maudet
© Matthieu Maudet

Avec des personnages déjà bien connus des enfants pour leur méchanceté, Leroy signe ici un texte tendre et drôle. On s’y rend compte qu’il n’est jamais facile de laisser entrée un nouveau venu dans sa demeure. Côté illustration, Maudet a travaillé uniquement en noir et blanc et donne l’impression de voir se jouer un spectacle d’ombres chinoises.  Leurs univers fonctionnent à merveille une fois de plus. Ce roman peut se lire sans connaître la précédente histoire mais je vous conseille vivement la lecture des deux. Dès 6/7 ans.

 

ya 2013Challenge Young adult 3 chez Muti pour Mollo Mollo

 

Pour en savoir plus :

@ les sites internet de Gilles Abier et Blandine Aubin

@ les avis de Radicale, Anne et Ricochet sur Mollo Mollo

@ l’avis de Clarabel sur La Sorcière, sa fille et le loup

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

le vieux Hypollite de Mollo Mollo ?

© zoutai
© zoutai

3 commentaires


    1. // Répondre

      Des 4 j’ai préféré le Gaia Guasti mais le Gilles Abier est très bien aussi.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *