Code Sara T.1 de T.M. Goeglein

code saraT.1, Fuir ne suffit plus
texte de T.M. Goeglein
Milan – Macadam, 2013

 

Sara Jane Rispoli est la fille aînée d’une famille de boulangers fort réputés. Les liens du sang sont encrés dans ses gènes, tout comme ses origines italiennes. Mais tout ce qu’elle croit savoir n’est que mensonge. La cruelle vérité sur les activités illégales de son arbre généalogique lui reviennent au visage suite au décès de son grand-père, et surtout à la disparition du reste de sa famille.

 

Origines italiennes, banlieue de Chicago, mystères et banditismes… la succession d’Al Capone est dans la place. Racontée à la première personne par Sara Jane, nous découvrons au fur et à mesure ses origines, les activités de sa famille et le fonctionnement de la mafia locale depuis la disparition du patron du banditisme. L’auteur arrive à s’inspirer des faits réels pour recréer son univers, le tout de façon assez pertinente.

Le personnage de Sara Jane m’a parfois exaspérée, tant il était facile de rassembler les indices menant aux activités de sa famille. Par contre, d’autres mystères quand à l’identité de ses poursuivants, le passé de son père, ou le fonctionnement actuel des famillia sont bien menés et recèlent parfois de vraies trouvailles scénaristiques.  Code Sara est un roman d’action par excellence (en tout cas dans l’idée que je m’en faisais) et des essoufflements se font malheureusement parfois sentir dans l’intrigue.

Les personnages secondaires sont succulents, bien amenés et révélateurs de moments cruciaux. Tous des hommes tant le machisme dans la profession est avéré (d’ailleurs cela sauvera surement la peau de Sara Jane).

Ayant déjà lu deux autres romans dans la même veine, La Mafia du chocolat et Dark eyes qui là m’avaient bluffé, je ne suis pas aussi emballée par cette lecture. Mon avis est mitigé entre les jolies trouvailles et les creux dans l’action. Cela reste un bon moment de lecture dont je lirais la suite avec plaisir afin de voir la progression dans le récit.

 

challenge bookineurs en couleurslire sous la contrainteChallenge Bookineurs en couleurs chez Liyah (PAL Verte)

Challenge Young adult chez Muti

Challenge Lire sous la contrainte chez Philippe (session 7)

challenge jeunesse ya 2012

Pour en savoir plus :

@ les avis de Lirado, LetterBee et Francesca

@ découvrez une interview de T.M. Goeglein sur le site de Macadam

@ ainsi que la playlist du roman sur Deezer

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

the Big Boss

Al "Scarface" Capone
Al « Scarface » Capone

 

3 commentaires


  1. // Répondre

    Je ne connais pas du tout.
    Merci pour ta participation et le petit retard n’a aucune importance.
    Je n’ai, moi-même, pas terminé mon 4e bouquin. J’aurai donc du retard pour le billet.
    Bonne soirée.


  2. // Répondre

    Je l’ai fini il y a peu et le chroniquerais en juillet. Je partage le même avis que toi, et je viens de finir Double jeu où nous sommes encore dans ce contexte du banditisme et règlements de compte italiens. Est-ce la mode après la série Cabaret et La mafia du chocolat? En tout cas j’ai bien aimé Code Sara je suis intriguée pour avoir envie de lire la suite.


    1. // Répondre

      je serais ravie de lire ton avis dessus.
      et effectivement après les vampires, les mafiosos semblent être d’actualité dans la littérature ado

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *