Entre toi et moi de Stephen Emond

entre toi et moitexte et illustrations de Stephen Emond
Albin Michel Jeunesse – Wiz, 2013

 

Depuis que les parents de Lucy ont divorcé et qu’elle a suivi sa mère dans un autre Etat, elle ne passe plus qu’une fois par an, pour Noël, chez son père et donc dans la vie d’Evan, son ami depuis toujours. Ils ont aujourd’hui 17 ans, et Lucy n’est plus la même. Le jeune homme ne reconnait plus son amie, ni physiquement avec sa teinture, ses piercings… ni psychologiquement, avec ce mutisme généralisé. Leur relation peut-elle survivre à la séparation ? aux changements ? au futur ?

 

Vous avez besoin d’une lecture doudou en ce moment ? De ces histoires joliment racontées sans prétention aucune mais dont on ressort le sourire aux lèvres ? Vous êtes bien tombé.

D’abord parce que ce roman est illustré par l’auteur lui-même. Sans être un roman graphique, une illustration double page présente le cadre de chaque chapitre, des petites bds (imaginées par les protagonistes) ponctuent leur fin, et entre les deux, de petits dessins s’insinuent et focalisent l’attention sur un ou deux détails. C’est très bien fait, jamais de trop et éveille forcément la curiosité quand on le feuillette.

Ensuite, parce que ce roman se compose de deux parties. La première est racontée par Evan ; les têtes de chapitre portent le nom des chansons des Beatles, son groupe préféré. Il nous raconte sa joie de retrouver Lucy, son amie de toujours, et surtout son désarroi face à cette femme qu’il ne reconnait pas. Il se pose alors tout un tas de question, remet en cause leur amitié. Et finalement il se rend compte qu’il ne connait rien de sa vie au-delà des vacances de Noël et réalise que son amie n’est pas cachée bien loin sous la couche de maquillage.

La deuxième partie reprend l’histoire au moment où la première s’arrête mais change de point de vue. C’est la voix de Lucy qui prend le relais ; les chapitres portent alors le nom des chansons des Beach Boys, son groupe préféré à elle. Le lecteur découvre enfin toutes les parts d’ombre de la vie de la jeune femme, son envie de redevenir celle qu’elle était sans en avoir le courage, ses sentiments pour Evan…

Loin de bercer dans l’histoire à l’eau de rose, ce roman, dont l’amour est pourtant une part centrale, raconte surtout la vérité de la vie, les changements qui s’opèrent, les décisions prises, les erreurs commises… tout ce qui construit une vie, un futur et qui peu aussi réduire à néant une vieille amitié. La fin m’a surprise par son élégance et m’a touché dans l’espoir qu’elle préserve.

Stephen Emond signe un roman tendre et incisif, superbement illustré, comme le journal intime que partagerait deux ados pour communiquer.

 

challenge jeunesse ya 2012challenge bookineurs en couleursChallenge Bookineurs en couleurs chez Liyah (PAL Bleue)

Challenge Young adult chez Muti

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Hérisson, Nathan, Fantasia, Tiphanya, Bladelor, Pomme et Ricochet

@ le site internet de Stephen Emond

@ le blog de la collection Wiz d’Albin Michel Jeunesse

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

Stephen Emond est aussi auteur de comics, ici sa série Emo Boy

© Stephen Emond
© Stephen Emond

8 commentaires


  1. // Répondre

    Bon déjà, la couverture me parle. Elle donne envie d’aller plus loin !


    1. // Répondre

      ils ont bien fait de garder la couverture vo je trouve…


    1. // Répondre

      c’est une jolie description… j’aime bien tes mots.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *