C.L.A.S.S. de Natsumi Aida

C.L.A.S.S. : Casse Les Abrutis et leur Système Stupide
scénario et dessins de Natumi Aida
Delcourt – Sakura, 2012

 

Yazawa arrive dans son nouveau lycée en espérant s’y intégrer très vite et s’y faire de nouveaux amis. Elle découvre cependant que sa classe est régentée par un seul élève Jin Kômura. Pour éviter les brimades et les abus, il a instauré avec le feu vert des enseignants un système de classement. Les personnes de rang inférieur doivent obéir à celles des rangs supérieurs avec 3 classes possibles : A, B et C. Yazawa décide de mener le combat et d’abolir ce système.

 

Le scénario de base de one-shot est prometteur. Il laisse le lecteur dans l’expectative et avance prudemment sur les révélations. Trop d’ailleurs à mon goût.

Les inégalités scénaristiques de ce manga sont évidentes. Certains passages sont lents quand d’autres sont trop rapides (comme la fin qui manquait franchement d’explication).  La fluidité dont fait preuve la mangaka sur sa série n’est pas là, ni la dimension comique qui me plait tant non plus.

Les illustrations sont moins abouties et l’on sent clairement les progrès fait par Natsumi Aida avec Switch girl. Car ce titre qui vient de paraître chez nous a été édité avant la série au Japon.

Une grosse déception que cette nouvelle parution chez Delcourt pour la stimulante mangaka Natsumi Aida auteur du très connu Switch girl.

.

boumabib.fr

Lu dans le cadre du défi lecture d’août.

.

Pour en savoir plus :

@ découvrez Switch girl sur Boumabib.fr

@ les avis de scénario.com, manga-sanctuary et le Konbini de Misya

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

c’est aussi pour ses petits dessins et commentaires en marge du manga, que j’aime cette mangaka

© delcourt

3 commentaires


  1. // Répondre

    Je passe donc… (je ne peux toujours pas répondre à mes commentaires – je le fais donc ici : Pour Arsène je n’ai croisé que des avis positifs partout à priori, mais j’ai vraiment bloqué pour ma part… Wake selon ma soeur les histoires des trois tomes, bien que complémentaires, méritent d’être séparées… à voir! Pour matachamoua j’ai pensé aussi au début qu’il traitait de la trisomie mais je n’ai pas voulu le citer dans mon avis, je préfère laisser chacun libre d’y voir ce qu’il souhaite, ça serait finalement réducteur je crois de s’arrêter là 🙂
    Bon week end!


    1. // Répondre

      merci de venir me répondre ici.
      je suis d’accord. Matachamoua ne parle pas que de trisomie, c’est un album qu’il convient de découvrir en dehors de cette thématique.
      bon week-end à toi


  2. // Répondre

    Ah bon. Dommage, j’aime moi aussi beaucoup Switch girl. Je passe mon chemin, donc. 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *