La Balade de Pell Ridley de Meg Rosoff

texte de Meg Rosoff
Albin Michel Jeunesse – Wiz, 2012

 

XIXème siècle. Angleterre. Pell Ridley s’enfuit le matin de son mariage. Elle quitte la baraque où elle vit avec sa famille avec pour seule compagnie son fidèle cheval Jack et son dernier frère Bean (qui ne veut pas la laisser partir sans lui). Pell commence alors un long périple loin de la vie qu’elle devrait mener, en route pour la liberté…

 

Pell est une jeune fille farouche et déterminée. Elle sait qu’elle ne veut pas de cette vie de femme. Une vie passée à servir un homme, à enfanter, à travailler à la maison, la couture, les repas ; une vie de misère à voir grandir des enfants dans un monde dur qui les fera souffrir d’une façon ou d’une autre. Pell est en quête de reconnaissance. Elle ne supporte pas qu’on lui préfère un garçon alors qu’elle est meilleure que lui, tout ça en raison de son sexe. Pell est un prémisse du féminisme. Elle ne veut pas être dépendante d’un homme et s’en va donc trouver son bonheur ailleurs.

Malheureusement la vie est dure au XIXème siècle et il n’est pas toujours facile de trouver un travail décent pour une femme, surtout avec ce petit frère qui passe pour un fils et donc elle, pour une fille de mauvaise vie. Malgré tout, Pell ne se laissera jamais abattre, jamais elle n’abandonnera son idéal même si la vie la fera parfois douter. Au cours de son périple, Pell perdra tout et même plus, se rendra compte des conséquences de son départ, découvrira une forme de bonheur, de satisfaction à laisser voire la vie s’écouler…

Ce roman est une douce lecture, un petit moment à part dans mes dernières lectures. Pas une lecture coup de poing comme Le faire ou mourir, mais un instant de douce magie que cette jeune femme qui se bat déjà pour ÊTRE, pour devenir, pour vivre. J’ai aimé l’écriture de Meg Rosoff, que je découvrais avec cette histoire. Elle est simple, pleine de ressentie et de poésie.

 

Merci aux éditions Albin Michel Jeunesse qui m’ont fait la surprise de m’envoyer ce livre.

 

Un livre qui comptait pour le STAR 4

et le défi lecture de mai.

 

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Bladelor, Francesca et Orbe

@ le site de la collection Wiz et son blog

@ le site internet de Meg Rosoff et son blog (en vo 🙂

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

les landes et les chevaux…

© carolwallace.wordpress.com

4 commentaires


  1. // Répondre

    C’est rigolo que tu le compares à Le faire ou mourir… Comme je te disais, j’ai tout de suite pensé à Tess, le film de Polanski. Il m’avait tellement marquée, celui-là…


    1. // Répondre

      connais pas du tout ce film.
      encore un peu de culture à me faire 😉



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *