Le lit des parents de Christine Naumann-Villemin

texte de Christine Naumann-Villemin
illustrations de Marianne Barcilon
Kaléïdoscope, 2007
 

 

Léo, le petit ourson, n’arrive pas à s’endormir dans son lit. Il a trop chaud, il a soif, envie de faire pipi… il a même peur des « abeilles qui ont des fusils ». Parfois ses parents cèdent et Léo dort alors dans le lit des parents.
Arrive la Grande Nuit de l’Hibernation, Léo ne reste pas dans son lit et file dans celui de ses parents. Mais ils n’arrêtent pas de bouger, de ronfler et d’écraser son Douzumain… Pour sauver son doudou et être enfin tranquille, Léo repart dormir dans son lit !

Un thème déjà mille fois abordé dans la littérature de jeunesse et surtout dans les albums, mais qui prend une nouvelle saveur dans ce livre. Le texte de Chirstine Naumann-Villemin est court et simple pour ne dire que l’essentiel. On comprend vite les intentions de Léo, le petit ourson, et on se reconnaît alors enfant. Les douces illustrations de Marianne Barcilon (La tétine de Nina) évoquent à merveille l’heure du coucher.

Pour tous les parents qui reconnaîtront leur progéniture et pour tous les enfants qui se reconnaîtront dans ce petit ourson qui ne veut pas dormir dans son lit.

Pour en savoir plus :

@ une petite biographie ainsi qu’une bibliographie de Christine Naumann-Villemin chez Kaléidoscope

@ l’avis de Tiphanya sur son blog Histoire-de-lectures et de Karine sur Mon coin lecture

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :
un lit dont tous les enfants rêvent… pour jouer bien sûr

 

© Fabrice Wachter

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *