Les Trois Brigands de Tomi Ungerer

, ,
texte et illustrations de Tomi Ungerer
Ecole des Loisirs, 2000
 

Lorsqu’on parle de Tomi Ungerer, on pense tout de suite au Géant de Zéralda mais surtout aux Trois Brigands, album connu de tous les professeurs, bibliothécaires et passeurs d’histoire… et donc des enfants.

Je me propose d’essayer de rattraper mon retard des mercredis de l’album puisque cet auteur illustrateur était à l’honneur au mois d’octobre 2009. Mais quand on prend le train en route…

Enfin revenons à nos moutons ou plutôt à nos Trois Brigands.

Voici un album au graphisme bien identifié. Trois hommes drapés de noir, coiffés de chapeaux ronds (comme des montagnes) et possédant chacun une arme puissante dévalisent les carrosses qui arpentent la forêt ; le tromblon sert à effrayer les gens et faire s’arrêter les calèches, la hache à briser les roues, et le soufflet au poivre à anéantir les chevaux de l’attelage. Mais un jour, lors d’une attaque, ils découvrent que le carrosse ne contient ni or, ni bijoux, uniquement la petite Tiffany, une orpheline. Je n’en dirais pas plus, je pense que tout le monde connaît la suite de l’histoire.

Ecrit en 1961, les Trois Brigands fait partie des premiers livres pour la jeunesse écrit par Tomi Ungerer. Il y utilise une palette de couleur limitée (surtout du bleu, du noir et du rouge) qui donne à ses illustrations une ambiance mystérieuse. Les Brigands au visage bleu (comme la nuit) n’en deviennent que plus inquiétants. Tomi Ungerer emprunte d’ailleurs beaucoup aux contes et aux fables dans cette histoire qui tient à la fois du Moyen-Âge et du monde contemporain.

Les Trois brigands - photoEn plus, ce merveilleux album a été adapté en film par le studio de production Wildside en 2007.
J’avoue que j’avais un peu peur de voir déformer le travail d’Ungerer et que je me demandais comment on pouvait faire un film d’1h30 à partir d’un livre d’une vingtaine de page. Quelle ne fut donc pas ma surprise de retrouver l’univers de l’auteur et bien plus encore. Tant de détails viennent enrichir l’histoire de base. On nous raconte l’arrivée de la petite Tiffany dans la vie des Trois Brigands ; comme une tornade elle change tout sur son passage. Elle colorie les murs de leur grotte et fait de la corde à sauter avec des chaînes en or piquées dans les coffres. L’orphelinat est lui aussi fort développé et une méchante « Tante » en tient les rennes. Elle oblige les orphelins à cultiver des betteraves à sucre de l’aube au coucher pour pouvoir manger des pâtisseries… On a même donné des noms à nos brigands : Grigou, Rappiat et Filou. Enfin tout est bien qui finit bien comme dans l’album.


La palette graphique est fortement développée par rapport aux dessins originaux mais cela s’explique facilement. Les scènes originales reprennent exactement les couleurs de l’album ; lorsque le film s’éloigne de l’histoire de base les couleurs se multiplient et se nuancent pour donner de nouvelles variations à ce conte moderne. Il y a donc une véritable valeur ajoutée dans ce film.

Voici donc une superbe histoire, intemporelle, qui nous rappelle que nous avons tous besoin d’être aimé. Le film d’animation est un vrai complément à la lecture de cet album et je le conseille à tous les enfants ainsi qu’à tous leurs parents.

Pour en savoir plus :
@ une petite visite au Musée Tomi Ungerer en Alsace, qui vous permet de visionner l’ensemble de leurs collections
@ un reportage sur Tomi Ungerer
par Arte dans le cadre de son Thema (1997)
@ une vision de l’œuvre de l’auteur pour la jeunesse par la
Librairie La Courte Echelle à Rennes

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :
une vision des Trois Brigands à colorier

 

3 brigands - bonus
Coloriage 3 brigands

4 commentaires


  1. // Répondre

    j’adorais l’histoire étant petite les dessins me passionnaient et les trésors dans ces ombres me faisaient rêver … j’ai toujours le livre de ces années là et je le fait connaître à tous les
    enfants autour de moi y compris ma nièce mélissandre…et les parents finissent toujours par l’acheter !
    moi aussi j’avais peur en film mais en accompagnant une classe de maternelle le voir je peux vous dire que le succès fut immédiat pour les petits et les grands…depuis je l’ai bien évidement en
    DVD et je le conseille à tous car les enfants accrochent jusqu’au début de l’adolescence ensuite ils font semblant de dire que c’est périmé mais sont les premiers à lever les yeux de ce qu’ils
    font pour ne pas en perdre une miette !
    achat indispensable si l’on veut des dessins animés et de l’eveil de qualité aussi bien en livre qu’en DVD !

    ps: bien réalisé les 3 brigands en coloriage ! BRAVO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *