Chaque jour Dracula de Clément et Lefèvre

scénario de Loïc Clément
dessins de Clément Lefèvre
Delcourt jeunesse, 2018

 

Dracula, vampire de son état, ne supporte plus d’aller à l’école. Sous prétexte qu’il est différent des autres, une bande de garçons s’en prend systématiquement à lui.

 

Nous retrouvons dans cette bd (one-shot) le scénariste de Chaussette et le dessinateur de L’épouvantable peur d’Epiphanie Frayeur, alors forcément on s’attend à un livre de qualité. Et il faut dire qu’ils ne nous déçoivent pas.

Ils utilisent la métaphore vampirique et le personnage fort bien connu de Dracula pour incarner la différence au sens large. Dracula est pale, a des crocs et les yeux rouges, mais surtout il se fait harceler tous les jours à l’école par une bande de garçon qui ne supporte pas ces différences. Le jeune vampire subit chaque jour des humiliations et des brimades et se renferme peu à peu sur lui-même n’osant pas en parler aux adultes autour de lui.

J’ai trouvé le scénario très juste. Il met en avant les sentiment d’exclusion et de solitudes ressentis par Dracula. Le vocabulaire utilisé par Loïc Clément permet aux jeunes enfants de comprendre facilement l’histoire et ne laisse pas de doute quand à la gravité de la situation. Du côté des dessins, le trait de Clément Lefèvre apporte une certaine douceur à l’histoire sans lui enlever son enjeu.

« Le mutisme est parfois une façon de laisser le mal à l’extérieur. »

« Tout ce qu’il désirait, c’était que cette violence gratuite s’arrête, qu’on l’oublie. »

Une belle bd à mettre entre toutes les mains pour lancer une discussion ou faire prendre conscience de certains faits.

 

Une participation à la BD de la semaine chez Noukette

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Vivrelivre, Noukette et Saxaoul

@ l’univers de Clément Lefèvre à voir par ici

@ et celui de Loïc Clément par là

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une autre forme de vampirisme 😉

Vampire
by pizzawhale
via Flickr

25 commentaires


  1. // Répondre

    Depuis que je la vois sur les blogs, je suis tentée. Ca a l’air super mignon.


    1. // Répondre

      Le dessin est très beau. De là à dire « mignon » 😉


  2. // Répondre

    Pas tentée, même si ce n’est pas le fond du sujet je n’aime pas trop l’univers des vampires.


    1. // Répondre

      Il faut vraiment le prendre comme une métaphore parce que seul Dracula et son père sont des vampires. Le reste de la société est humain.


  3. // Répondre

    J’en ai commencé la lecture et pour l’instant je suis assez mitigée. Je trouve ça vraiment facile en fait…


    1. // Répondre

      ah bon ? j’attends de lire ton avis entier alors.


  4. // Répondre

    Cet album a l’air vraiment réussi, tu rajoutes une couche à ce qu’en dit également Saxaoul !


  5. // Répondre

    Bien aimé cet album sur un sujet qui est de plus en plus fréquent je trouve (mais il n’y en a jamais assez sur un tel thème !)


  6. // Répondre

    J’étais indécise mais à force de voir tant de bien sur cette BD, je vais finir par y jeter un œil 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *