Le Troisième fils de monsieur John

texte de Nadine Brun-Cosme
illustrations de Christine Davenier
Sarbacane, 2018

 

Monsieur a planté un arbre à la naissance de chacun de ses fils. Le premier a poussé grand et droit, le deuxième rond et feuillu, quand au troisième il a fait n’importe quoi…

 

Nadine Brun-Cosme a su trouver les mots, avec poésie et métaphore, pour parler des différences au sein d’une même famille. Ici, la fratrie est représentée par les arbres du jardin et leurs caractéristiques, répétées comme une définition. On sent donc dès les premières pages combien le troisième fils de monsieur John, sans être moins aimé que les autres, ne représente pas la même chose dans l’imaginaire paternel. Il est différent et les dernières pages de l’album vont montrer combien c’est une force, qu’il faut reconnaître pour ce qu’elle est.

Les illustrations de Christine Davenier mélangent un trait crayonné noir aux couleurs à l’aquarelle. Elles s’étalent avec générosité sur chaque double page et donnent envie d’observer les petits détails qui y sont glissés (la famille de chats à retrouver, les voisins qui changent, vieillissent…). Il y a beaucoup de fluidité dans la représentation de cette vie de famille qui s’étale sur plusieurs années.

Vraiment un bel album, doux et engagé, sur le droit à chacun à avoir sa place dans une famille, et par extension dans la société.

Challenge Je lis aussi des albums 2018 chez Hérisson 86/60

 

Pour en savoir plus :

@ le blog de Nadine Brun-Cosme

@ et celui de Christine Davenier

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

la famille, une sacrée affaire de cœur

Half Sisters Outtake
by James Kendall
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *